•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois des quatre dragons sont remplacés

Les quatre portraits des quatre personnes nommées.
Marie-Josée Richer, Dominique Brown, Nicolas Duvernois et Isabèle Chevalier Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Changement de garde à l'émission Dans l'œil du dragon : Caroline Néron, Christiane Germain et Martin-Luc Archambault quittent l'émission et seront remplacés.

Dominique Brown, président de Chocolats Favoris, est de retour pour une deuxième saison. L'an dernier, il avait remplacé Gilbert Rozon après que Radio-Canada eut annoncé que le président de Juste pour rire ne revenait pas en raison d'allégations d'inconduites sexuelles.

Trois nouveaux dragons se joindront donc à lui : Marie-Josée Richer, cofondatrice de PRANA, Isabèle Chevalier, présidente-directrice générale de Bio-K+ International, et Nicolas Duvernois, président fondateur de Pur Vodka et romeo’s gin. Ce dernier avait été l’un des dragons invités la saison dernière.

L’équipe est présentée comme étant la nouvelle génération de dragons. Le producteur de l’émission, Benoit Léger, d'Attraction Images, a souligné lors d’une conférence de presse téléphonique que les quatre membres ont entre 38 et 42 ans. « Ils incarnent le renouvellement du Québec inc. Ils se distinguent, car ils ont tous des préoccupations environnementales et sociales. Certains partagent même des profits avec leurs employés. »

Ce n’est pas la première fois que des dragons sont remplacés. Il y a toujours eu un roulement depuis le début de l’émission. « Christiane Germain et Caroline Néron souhaitaient se retirer, et Martin-Luc Archambault nous avait avisés en septembre qu’il ne revenait pas », explique Benoit Léger.

les quatre personne posent pour le photographe.Les dragons de la saison dernière : Caroline Néron, Martin-Luc Archambault, Christiane Germain et Dominique Brown Photo : Radio-Canada / Jean Bernier

Il ajoute que les dragons doivent consacrer beaucoup de temps à cette activité, tant pour réaliser les tournages que pour soutenir les entrepreneurs. C'est ce qui explique le roulement. « Ce n’est pas impossible qu’ils reviennent comme dragon invité », mentionne toutefois le producteur.

D’ailleurs, la formule de la saison dernière sera renouvelée : l’équipe sera composée des quatre dragons permanents ainsi que d’un dragon invité qui changera à chaque émission.

Pour être invités comme dragon, les candidats doivent démontrer qu’ils ont 200 000 $ à investir.

La dernière saison, l'émission a attiré en moyenne 731 000 téléspectateurs chaque semaine, ce qui représente une hausse de 5 % par rapport à l’an dernier, selon Radio-Canada.

Les entrepreneurs qui veulent participer ont jusqu’au 21 décembre prochain pour faire parvenir leur dossier. La prochaine saison sera en ondes en avril 2019.

Télé

Arts