•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Torontois doivent être consultés au sujet de la prise en main du métro

Un train
Les résidents de Toronto doivent être consultés au sujet de la prise en main de leur métro par la province indique un rapport de la Ville de Toronto. Photo: Radio-Canada / Mike Wise/CBC News
Radio-Canada

C'est ce qu'indique un rapport signé par le directeur municipal de Toronto, Chris Murray et Wendy Walberg, l'avocate municipale. Toute discussion entre la province et la Ville au sujet de la prise en main du métro doit inclure un processus de consultation publique.

Un texte de Lyne-Françoise Pelletier

Le rapport fait état d'autres recommandations au conseil municipal.

Elles comprennent :

  • un ensemble d’objectifs convenus d’un commun accord entre la Ville et la province
  • une évaluation des risques, responsabilités et conséquences potentielles de cette prise en main
  • un nouveau mode de financement de la Commission de transport de Toronto pour alléger le fardeau financier de la Ville

Les hauts fonctionnaires municipaux soulignent dans leur rapport que les deux ordres de gouvernements doivent aussi mettre en place un processus clair et transparent pour évaluer les besoins des usagers du transport en commun.

Certains éléments de la proposition de la province nécessitent des clarifications supplémentaires, selon les cadres, notamment une évaluation des risques et des possibilités ainsi qu’un partage d’informations essentielles pour permettre une décision éclairée.

Le conseil municipal doit se prononcer sur ces recommandations le 13 décembre.

C’est la date limite que le ministre des Transports, Jeff Yurek, avait donnée au maire John Tory dans une lettre invitant la Ville à partager des informations confidentielles sur l’infrastructure du métro afin de faciliter la discussion sur son éventuelle prise en main par la province.

Promesse électorale

S’approprier de l’infrastructure du métro de Toronto est une des nombreuses promesses électorales du premier ministre Doug Ford.

Un homme avec le pouce en l'air.Le premier ministre de l'Ontario, Doug Ford Photo : La Presse canadienne / Chris Young

Il affirme que cette une prise en main par la province permettra de construire de nouvelles lignes de métro plus rapidement. Elle facilitera aussi l'expansion du réseau vers Durham, Peel et York.

La province a nommé Michael Lindsay comme conseiller spécial en août. Il a un mandat d'un an pour examiner la faisabilité du plan du gouvernement provincial.

Au printemps, l'ancien conseil municipal avait déclaré que la Ville devait continuer à posséder, exploiter et entretenir le métro de Toronto et qu'il ne devait en aucun cas être transféré ou pris en main par un tiers.

Le maire John Tory s'est toutefois déclaré en faveur d'un certain partage d'information avec le gouvernement Ford au sujet du métro depuis cette déclaration.

Selon lui, la province peut exécuter son plan sans consultation. Il croit qu'entamer des négociations avec la province pourrait protéger les intérêts de Toronto.

Toronto

Politique municipale