•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La gardienne de but des Titans de Limoilou au Championnat mondial

Mahika Sarrazin prend la pose aux abords de la glace vêtu d'un coton ouaté des Titans.
La gardienne de but des Titans Limoilou, Mahika Sarrazin, s'envolera pour le Japon avec l'équipe canadienne, du 6 au 13 janvier, pour participer aux Championnat mondial des moins de 18 ans,. Photo: Radio-Canada / Guillaume Piedboeuf

Une représentante des Titans de Limoilou portera les couleurs d'Équipe Canada au Championnat mondial des moins de 18 ans, en janvier, au Japon. La gardienne de but Mahika Sarrazin est l'une des trois Québécoises ayant réussi à percer l'alignement.

Un texte de Guillaume Piedboeuf

« Je capotais quand j’ai appris que j’étais sur l’équipe. Je ne le réalise pas encore. Je pense que je vais seulement le réaliser quand je vais être dans l’avion », a avoué tout sourire l’athlète de 17 ans, mardi matin, en marge de l’entraînement des Titans.

Sa sélection est d’autant plus surprenante, car la gardienne de but n’avait même pas été invitée au précamp d’entraînement de l’équipe canadienne féminine U-18, cet été, en vue du Mondial.

Je ne m’y attendais vraiment pas. Je me concentrais sur mon camp pour Équipe Québec.

Mahika Sarrazin, gardienne de but des Titans de Limoilou

Ce sont les performances de Mahika Sarrazin depuis le début de la saison qui lui ont ouvert les portes de l’équipe nationale.

À sa première saison collégiale, la cerbère originaire de Gatineau partage le filet de Limoilou avec la vétérane Laurie Carmicheal.

Les Titans trônent au sommet de la ligue avec 14 victoires en 15 matchs. La recrue affiche un taux d’efficacité de ,945.

« Un joyau » devant le filet

« On savait qu’on avait un joyau entre nos mains dès qu’elle est arrivée avec nous. Dans les pratiques, c’est une travaillante qui se bat sur tous les lancers. J’ai rarement vu ça », explique son entraîneur Pascal Dufresne.

Ce dernier s’avouait tout de même agréablement surpris de la sélection de sa joueuse étant donné qu’elle n’avait encore eu aucune expérience avec la formation canadienne.

Des gardiennes de but, il n’y en a quand même bien rien que trois au pays qui sont sélectionnées.

Pascal Dufresne, entraîneuf des Titans de Limoilou

Le Championnat mondial de déroulera du 6 au 13 janvier, à Ohibiro, au Japon. Des trois Québécoises de l’équipe, Mahika Sarrazin est la seule qui évolue dans le réseau collégial.

Québec

Hockey