•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Google+ fermera plus tôt en raison d'une nouvelle faille de sécurité

Le logo de Google Plus, composé d'un G et du symbole plus en blanc sur fond rouge.
Google+ avait été créé pour concurrencer Facebook, mais l'entreprise a finalement échoué. Photo: Google
Agence France-Presse

Le réseau social Google+ sera finalement fermé en avril 2019 au lieu du mois d'août, en raison de la découverte d'un bogue qui a touché 52,5 millions d'utilisateurs.

Selon Google, il n'y a aucune indication selon laquelle la faille de sécurité introduite au moment d'une mise à jour du programme informatique a été exploitée, voire détectée, par d'autres personnes que les membres des équipes de l'entreprise. La vulnérabilité a été éliminée au bout d'une semaine.

Le bogue permettait à des applications le demandant d'avoir accès à des données personnelles (nom, adresse courriel, âge, profession) même si les utilisateurs les avaient mises en mode privé.

En revanche, les développeurs n'ont à aucun moment eu accès aux données financières, aux numéros d'identification nationale, aux mots de passe ou à d'autres données utilisées en général pour commettre des cyberfraudes ou des vols d'identité, affirme Google.

L'entreprise a indiqué qu'elle allait prévenir les utilisateurs potentiellement affectés, mais aussi qu'elle leur fournirait les informations nécessaires pour sauvegarder et faire migrer vers un autre service les données déposées sur Google+.

Réseaux sociaux

Techno