•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rimouski favorisera l’achat local dans l'octroi de certains contrats

Un crayon au-dessus d'un chèque

La Ville de Rimouski mettra en place un mécanisme pour favoriser l'achat local pour les contrats de 50000$ et moins.

Photo : iStock

Radio-Canada

Le conseil municipal de Rimouski a déposé lundi soir un projet de règlement qui lui permettra de favoriser l'achat local dans l'octroi des contrats de moins de 50 000 $ adjugés de gré à gré.

Un texte d’Édith Drouin

Le projet de règlement sur la gestion contractuelle inclut une clause qui permettra à la Ville de choisir un fournisseur local lorsque sa soumission sera supérieure à la soumission la plus basse, mais avec une différence de 3 % et moins.

La Ville pourra donc payer un maximum de 1500 $ de plus pour un contrat de 50 000 $, ce que le conseil considère être un « juste équilibre ».

On juge que même si ça nous coûte 1500$ de plus, le fait que ce soit un produit qui est vendu localement par un concessionnaire qui paie des taxes à Rimouski, qui engage des citoyens rimouskois, c’est un juste équilibre.

Marc Parent, maire de Rimouski

La modification du règlement sur la gestion contractuelle fait suite à l’adoption du projet de loi par Québec qui reconnaît les municipalités comme des gouvernements de proximités.

Le projet de loi sur la gestion contractuelle comprend aussi l’ajout de règles pour entourer la modification d’un contrat, pour la passation de certains contrats et pour la prévention de situations qui pourraient compromettre l’impartialité du processus d’octroi des contrats.

Bas-Saint-Laurent

Politique municipale