•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une centaine de personnes pour la Déclaration citoyenne universelle d'urgence climatique

Le conseil de ville de Rouyn-Noranda
Le conseil de ville de Rouyn-Noranda Photo: Radio-Canada / Piel Côté

Une centaine de personnes se sont présentées au conseil municipal de Rouyn-Noranda pour déposer la Déclaration citoyenne universelle d'urgence climatique (DUC).

Un texte de Piel Côté

Cette déclaration est une forme d'engagement moral, afin de poser des actions concrètes pour faire face aux changements climatiques.

Contrairement à des dizaines d'autres villes du Québec, Rouyn-Noranda n'a pas endossé la DUC. L'administration Dallaire s'est toutefois montrée ouverte à améliorer ses pratiques.

Un des porte-parole du groupe citoyen, Jonathan St-Pierre, précise que les gens qui sont allés à la séance pour s’adresser aux élus veulent travailler avec la Ville.

Selon lui, les participants n'étaient pas venus confronter la Ville.

On a senti quand même une certaine ouverture au conseil. On n'avait aucune idée à quoi s'attendre aujourd'hui. Nous avons été agréablement surpris de voir la réaction du conseil et des citoyens qui étaient dans la salle, lance M. St-Pierre.

Le porte-parole du groupe reconnaît toutefois que la Ville de Rouyn-Noranda a déjà fait quelques efforts en matière de développement durable.

Ils se sont engagés à continuer leur travail déjà entamé parce que la Ville fait déjà certaines choses comme la venue du compost ou encore le programme Visez Vert, qui fait la promotion de l'environnement.

Diane Dallaire supporte l'initiative

La mairesse de Rouyn-Noranda, Diane Dallaire, a salué l'initiative des gens présents dans la salle.

Oui, nous sommes d'accord pour dire qu'il y a une urgence pour la santé et la sécurité de nos gens..

Diane Dallaire, mairesse de Rouyn Noranda

Il faut toutefois aller dans la mesure de ce qu'on est capable de faire dans la limite de nos compétences municipales, mais nous en avons déjà fait beaucoup, croit Mme Dallaire.

Elle indique que, depuis 2014, la Ville possède un plan de réduction des gaz à effets de serre et que chaque décision contenue dans la planification stratégique doit se prendre dans une optique de développement durable.

Abitibi–Témiscamingue

Changements climatiques