•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Muskrat Falls : l'ancien PDG de Nalcor Energy témoigne

Le chantier Muskrat Falls en hiver.
Le chantier Muskrat Falls en hiver. Photo: Nalcor Energy

À Terre-Neuve-et-Labrador, le témoignage de l'ancien PDG de Nalcor Energy, Ed Martin, a débuté lundi à la commission d'enquête sur le mégaprojet hydroélectrique de Muskrat Falls. Son témoignage devrait se pousuivre jusqu'à vendredi.

Le témoignage de Monsieur Martin était très attendu.

Ed Martin était à la tête de Nalcor Energy de 2009 à 2016. Il dirigeait donc la société d'État lorsque le projet de Muskrat Falls a été conçu, approuvé, lorsque la construction a commencé et lorsque les coûts ont commencé à exploser.

Lundi, il a surtout été interrogé quant à la manière dont Nalcor Energy communiquait avec le gouvernement et pour savoir à quel point l'entreprise a informé le gouvernement au sujet des risques financiers et des délais de construction.

M. Martin a expliqué qu'une de ses responsabilités principales était justement de tenir le gouvernement informé de l'évolution du projet.

Lorsqu'il avait besoin d'une approbation, il l'obtenait verbalement de la part du gouvernement, et ne conservait pas de compte-rendu écrit, dit-il.

Il a également dû répondre à des questions visant à savoir si le projet de Muskrat Falls était réellement le meilleur parmi les différentes options qui existaient à l'époque, notamment l'idée d'acheter de l'électricité du Québec.

On savait que le Québec n'avait pas les capacités de nous vendre de l'électricité. C'était écrit à plusieurs reprises dans le plan d'énergie du Québec, a-t-il répondu.

D'ici vendredi, Ed Martin devrait aussi être interrogé quant à savoir si la décision d'aller de l'avant avec la construction du projet en 2012 était une décision précipitée.

C'est l'un des arguments avancés par la coalition de citoyens préoccupés par Muskrat Falls. Ceux-ci considèrent qu'il n'y avait pas d'urgence à approuver le projet si rapidement.

Selon David Vardy, un des représentants de la coalition, il n'y a pas eu assez d'études approfondies pour déterminer si Muskrat Falls était la meilleure option.

Ed Martin peut dire ce qu'il veut, et moi aussi, lance-t-il. Il n'en demeure pas moins que toutes les options n'ont pas été correctement évaluées.

Terre-Neuve-et-Labrador

Économie