•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aider les conjoints de militaires à trouver des emplois

Un homme regarde la caméra dans un bureau.
Joël Roy, directeur général du Centre de ressources pour les familles de militaires de Winnipeg. Photo: Radio-Canada / Wildinette Paul

Le ministère de la Défense nationale a mis en place un nouveau réseau pour l'emploi des conjoints des militaires, afin d'appuyer les familles de militaires et faciliter leur intégration après les déménagements.

« Lorsqu’on déménage en moyenne trois fois plus que la moyenne des Canadiens, souvent le conjoint ou la conjointe va devoir quitter son emploi. C’est difficile de retrouver un emploi de la même qualité », explique Joël Roy, directeur général du Centre des ressources pour les familles militaires de la 17e Escadre à Winnipeg.

Souvent, même, les qualifications ne traversent pas les frontières de nos provinces.

Joël Roy, directeur général du Centre des ressources pour les familles militaires de la 17e Escadre

Ce réseau vise donc à soutenir les familles en mettant en relation de potentiels demandeurs d’emploi avec des entreprises qui sont présentes partout au pays.

Cela permet de faire correspondre les qualifications à des emplois, explique Joël Roy, « et ce sont des emplois qui pourront être transportables ».

Différents des autres portails d’emplois

La particularité de ce nouveau Réseau pour l’emploi des conjoints des militaires est qu’il vise spécifiquement cette frange de la population ayant une vie très particulière.

Cela devrait permettre d’éliminer un problème « majeur », selon Joël Roy, puisque ce réseau « veut donner une priorité [aux familles de militaires] et tenter de bien supporter les familles des forces armées » qui ont moins à se soucier de l’emploi lorsque la personne membre des forces armées est déployée quelque part.

Cette nouvelle ressource s’ajoute ainsi à celles déjà offertes par le Centre des ressources pour les familles militaires de la 17e Escadre.

Écoutez l'entrevue de Joël Roy à l'émission L'actuel.

« Nous allons aiguiller la personne vers les bonnes portes, on va s’assurer [d’épauler les gens], de leur apprendre l’anglais pour qu’ils puissent se trouver rapidement [un emploi] », explique Joël Roy.

En plus du réseau, le Centre a aussi développé ses propres relations avec des entreprises locales qui offrent ainsi d’autres types d’emplois aux familles nouvellement arrivées.

« Elles savent que quand les gens arrivent à Winnipeg, ce n’est pas nécessairement pour une courte période, développe Joël Roy. Nos familles vont souvent demeurer ici pendant au moins trois ans, sinon cinq ans. Beaucoup restent plus longtemps parce que c’est une grosse base et il y a beaucoup de choses à y faire. »

La 17e Escadre compte environ 5000 militaires et familles, dont 25 % sont francophones. Entre 300 et 350 familles arrivent chaque année pour remplacer celles qui sont déployées ailleurs.

Pour un Canada sans faille

Dernière initiative en date, la mise en place du programme Canada sans faille. Là encore, celui-ci est destiné à appuyer les familles de militaires qui déménagent fréquemment.

« Il s’agit de contrats de travail de 90 jours d’entrée sur la fonction publique. Si vous êtes conjoint de militaire, vous pouvez vous inscrire dans un bassin et rapidement vous allez trouver un emploi à la base où vous êtes », explique Joël Roy.

Ça devient beaucoup plus facile d’obtenir un emploi et on sait très bien qu’il y a beaucoup d’emplois qui vont vous garder beaucoup plus longtemps [que 90 jours] et ces emplois sont transportables un peu partout où vous irez [ensuite].

Joël Roy, directeur général du centre des ressources pour les familles militaires de la 17e Escadre

Manitoba

Emploi