•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La construction de la SAQ à Rouyn-Noranda mène à une poursuite de 1 M$

Une succursale de la SAQ Sélection, en soirée.
Le propriétaire du bâtiment de la SAQ de Rouyn-Noranda poursuit les entreprises qui l'ont construit pour 1 million de dollars. Photo: Radio-Canada / Jean-Marc Belzile
Radio-Canada

Le bâtiment abritant la Société des alcools du Québec (SAQ) à Rouyn-Noranda serait en mauvais état. Le propriétaire de l'immeuble, une compagnie à numéro, réclame plus de 1 million de dollars aux entreprises qui ont travaillé à la construction du bâtiment.

Avec les informations de Jean-Marc Belzile

Construite en 2012, la dalle de béton de la fondation serait fissurée à plusieurs endroits.

Le consortium Stavibel/SNC-Lavalin, Construction Normand Martel Inc, les Entreprises Gaétan Jolicoeur ainsi que Construction Audet et Knight sont visés par cette poursuite.

L'entreprise qui a intenté ce recours est une société par actions de Rouyn-Noranda, dont le président est Jean Dion. Le bâtiment abritant la SAQ lui appartient.

La poursuite réclame 1 million de dollars plus l'intérêt légal et l'indemnité additionnelle en raison de problèmes au niveau de la fondation.

Des fissures importantes

Dans la requête introductive d'instance, on mentionne qu'en 2015, soit trois ans après la construction, le propriétaire a constaté des fissures dans la dalle sur sol du bâtiment de la SAQ ainsi que dans le cadre des fenêtres à l'avant.

La situation se serait par la suite aggravée, selon les propriétaires. La dalle sur sol du bâtiment se serait nettement affaissée, les fissures se seraient élargies et il y aurait des fissures dans les tuiles de céramique à l'entrée.

Les travaux nécessaires s'élèveraient à 1 million de dollars et la SAQ devrait être déplacée pendant les travaux.

Toutes les entreprises concernées dans ce dossier ont préféré ne pas commenter, puisque le dossier est actuellement devant les tribunaux.

Abitibi–Témiscamingue

Procès et poursuites