•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un élève de maternelle s'enfuit en douce de son école d'Ottawa

Un panneau indiquant le nom de l'école.
Un garçon de 4 ans a quitté l'École élémentaire catholique Arc-en-ciel pendant la journée, sans que le personnel s'en rende compte. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Un élève de maternelle de l'est d'Ottawa s'est enfui la semaine dernière, sans que le personnel de l'école s'en aperçoive. Le Conseil des écoles catholiques du Centre-Est (CECCE) a ouvert une enquête pour trouver la faille dans ses processus de supervision.

C'est un citoyen qui a aperçu le garçon de 4 ans, le 5 décembre en après-midi. L'enfant se dirigeait vers sa maison à pied.

Il a raccompagné l'enfant chez lui et a fait un appel à la police. C'est à ce moment-là, une dizaine de minutes plus tard, que l'école a été avisée, a expliqué Guy Dubois, surintendant de l'éducation au CECCE.

Les parents ont été appelés et des membres du personnel sont allés chercher l'enfant pour le ramener à l'École élémentaire catholique Arc-en-ciel, à la demande de la mère.

Dans une lettre aux parents envoyée dimanche, la direction de l'école a indiqué qu'elle prenait cette situation très au sérieux. Elle reconnait que les pratiques de surveillance en place doivent être révisées et elle promet de corriger la faille.

Les récréations, les périodes d'éducation physique et l'heure du dîner sont des moments particulièrement critiques.

On veut s'assurer que dans les moments où ils arrivent à l'école le matin et lors de la transition vers la récréation, on a des moyens de faire le décompte, de revoir l'assiduité, de s'assurer qu'il ne manque pas de petit coco ou de petite cocotte dans nos salles de classe.

Guy Dubois, surintendant de l'éducation au CECCE

Les autorités scolaires ont mis en place de nouvelles mesures à l'école Arc-en-ciel depuis l'incident. Par exemple, les sacs d'école sont mis dans les classes au lieu du corridor pour mieux gérer les allers et retours. Les élèves de maternelle doivent aussi utiliser les toilettes qui se trouvent à l'intérieur de la classe pour éviter d'aller dans les corridors.

L'enquête interne de l'École élémentaire catholique Arc-en-ciel se poursuit pour faire la lumière sur ce qui s'est passé.

Avec les informations de Laurie Trudel

Ottawa-Gatineau

Éducation préscolaire