•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec souhaite encourager le tourisme hivernal sur le lac Saint-Jean

Une petite habitation de type roulotte.

Les habitations qui seront installées sur le lac Saint-Jean.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Un nouveau site touristique verra le jour cet hiver sur le lac Saint-Jean. « Désert sur glace » offrira de l'hébergement aux touristes, des bains thermaux et une multitude d'activités.

La coopérative Désert de glace offrira de l’hébergement aux touristes, des bains thermaux et une multitude d’activités.

Dès cet hiver, de petites habitations nommées « igloft » seront installées pour accueillir les touristes et leur faire découvrir le lac Saint-Jean.

Dans l’industrie du tourisme d’aventure, c’est toujours un défi de rentabiliser les hivers. L’objectif, c’était de développer un pôle de gens qui font des opérations en tourisme : l’Auberge [des îles], Equinoxe Aventure, Stéphane Tremblay [concepteur de l’igloft], des entreprises comme Progression Kite, mentionne Hugues Ouellet, membre de la coopérative Désert de glace.

La ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, en a fait l’annonce au nom de la ministre du Tourisme, Caroline Proulx.

Vous savez, le lac Saint-Jean est très populaire l’été, alors on pense qu’avec ce projet-là, vraiment, le tourisme va augmenter durant la saison hivernale, affirme la ministre Andrée Laforest.

Clientèle internationale

Le projet vise à attirer une clientèle qui provient de l'extérieur du pays.

Oui, il y a la motoneige, oui, il y a quelques produits intéressants, mais Désert de glace va vraiment venir positionner dans un axe qui est différent de la motoneige, donc ça va permettre un peu de diversifier l’offre, souligne le président de Tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean, Éric Larouche.

Intérieur d'une mini-maison.

L'intérieur de l'habitation disponible pour le projet Désert de glace : un «Igloft».

Photo : Radio-Canada

Le maire de Saint-Gédéon, où sera situé le « Désert sur glace » croit pour sa part que l’expérience proposée sera unique en son genre.

L’hébergement, sur l’eau, dans les îles, avec les couchers de soleil l’hiver au lac Saint-Jean, ça va être merveilleux.

Émile Hudon, maire de Saint-Gédéon

Le projet nécessite des investissements totaux de près de 800 000$.

Le gouvernement du Québec participe à la hauteur de 327 000$.

D'après le reportage de Mélissa Savoie-Soulières

Saguenay–Lac-St-Jean

Tourisme