•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux cas de cannabis au volant dans la région de Northumberland

Du cannabis posé sur une table près de clés de voiture.
Les policiers au pays doivent parfaire leur formation en prévision de la légalisation du cannabis le 17 octobre. Photo: iStock / 400tmax

Deux conducteurs ont été interceptés par des barrages policiers en moins de 24 heures en Nouvelle-Écosse au cours de la fin de semaine. Les deux hommes ont été transportés à l'hôpital pour un prélèvement sanguin.

Le premier incident est survenu vendredi soir un peu avant 21 h. Un homme de 42 ans a été intercepté à Afton, dans le comté d’Antigonish, par les Services de sécurité routière de l’Est de la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

Le deuxième, un homme de 31 ans, a été appréhendé par la GRC dans le comté de Pictou samedi soir, à 22 h.

Les échantillons de liquide buccal des deux hommes ont été testés positifs au tétrahydrocannabinol (THC), la molécule active et euphorisante du cannabis. Les tests sanguins prélevés à l’hôpital serviront à déterminer si le taux de THC dépassait la limite permise.

Les deux hommes pourraient faire face à des accusations.

L’affaiblissement des facultés par le cannabis peut s’étirer pendant plus de 24 heures après la consommation, selon la quantité ingérée.

Nouvelle-Écosse

Justice et faits divers