•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ronald Junior Brazeau condamné à 5 ans pour homicide involontaire

M. Brazeau avec un ami

Ronald Junior Brazeau a plaidé coupable de l'homicide involontaire sur la personne de Travis Votour.

Photo : Facebook

Radio-Canada

Ronald Junior Brazeau, 37 ans, a été condamné à une peine de 5 ans derrière les barreaux pour homicide involontaire sur la personne de Travis Votour, selon une décision rendue lundi au palais de justice de Gatineau.

Le trafiquant de drogue avait demandé à Sonia Vilon et René Samson-Vonrichter qu'une raclée soit donnée à M. Votour, qui lui avait volé des stupéfiants.

Le jeune couple qui devait s'acquitter de cette tâche a plutôt tué Travis Votour et sa conjointe Amanda Trottier. Le drame est survenu en janvier 2014, dans le secteur d'Aylmer.

Vilon et Samson-Vonrichter ont tous deux plaidé coupables à des accusations d'homicide involontaire et de meurtre non prémédité. Ils ont été condamnés à la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant 15 ans pour René Samson et 12 ans pour Sonia Vilon.

Ronald Junior Brazeau, qui était au départ accusé de double meurtre, a finalement choisi de plaider coupable à une accusation réduite d'homicide involontaire sur la personne de Travis Votour. C'est pour ce crime qu'il est condamné à 5 ans de détention.

Toutefois, il lui reste encore à subir son procès pour homicide involontaire sur la personne d'Amanda Trotriter, pour lequel il a toujours clamé son innocence.

Le tribunal a aussi condamné Ronald Junior Brazeau à 20 mois de réclusion pour trafic de drogue. Cette peine s'ajoute à celle pour l'homicide involontaire.

Compte tenu du temps déjà passé en détention depuis son arrestation, Ronald Brazeau pourra recouvrer la liberté dans 15 mois et 9 jours.

Les parents d'Amanda Trottier « satisfaits »

Les parents d'Amanda Trottier, présents au palais de justice de Gatineau, ont affirmé qu'ils étaient satisfaits de la décision.

C’est ce à quoi je m’attendais, mais il y a encore le procès [en lien avec la mort de ma fille] qui va venir, alors on va voir ce qui va arriver avec ça aussi, a soutenu la mère de la jeune femme, Victoria Lebrasseur.

Les parents d'Amanda Trottier, Claude Trottier et Victoria Lebrasseur.

Les parents d'Amanda Trottier ont indiqué être satisfaits de la décision du tribunal.

Photo : Radio-Canada

Claude Trottier, le père de la victime, a soutenu qu'au moins il y a de la justice pour Travis, ajoutant qu'il commençait à tourner la page. Je ne pense pas que ma fille voudrait que je sois rancunier, a-t-il dit.

Avec les informations de Julie-Anne Lapointe

Ottawa-Gatineau

Procès et poursuites