•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le « pilote des stars », Normand Dubé, est condamné à 7 ans de prison

Plan rapproché de Normand Dubé.
Le pilote Normand Dubé a été reconnu coupable de méfaits ayant causé une panne électrique majeure au Québec en 2014. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Le pilote Normand Dubé a été condamné à une peine de sept ans de prison lundi, après avoir été reconnu coupable en septembre de trois chefs de méfaits pour avoir volontairement provoqué une panne d'électricité majeure en décembre 2014 en s'en prenant à des lignes de haute tension d'Hydro-Québec dans les Laurentides.

La Couronne réclamait une peine de 10 ans de détention, la peine maximale pour cette infraction. Le procureur de la Couronne, Steve Baribeau, a toutefois déclaré que la sentence était « significative et proportionnelle à la gravité des gestes et des conséquences vécues par les Québécois le 4 décembre 2014 ».

« Le message qu’il y a à ressortir de ce jugement-là, c’est qu’on ne peut pas s’attaquer impunément au Canada à un service public pour des motivations comme la vengeance et paralyser un système comme l’hydroélectricité », a affirmé Me Baribeau.

Normand Dubé, qui avait obtenu le droit de rester en liberté jusqu’au prononcé de la peine, a été emmené en prison, mais il pourrait être libéré dans les prochains jours, son avocat ayant porté le jugement en appel.

« L’appel va porter sur deux éléments : et la sentence, et le temps imposé de détention », a mentionné aux médias son avocat, Mario Lavigne.

La panne causée par Normand Dubé avait plongé 188 000 foyers dans le noir, dans le sud du Québec, mais aussi jusqu’aux États-Unis et en Ontario, et les équipes d’Hydro-Québec avaient dû travailler pendant deux jours afin de la réparer.

En raison d’une ordonnance de non-publication rendue en vertu de la « sécurité nationale », il est cependant impossible de révéler comment l’accusé a procédé pour provoquer ces pannes.

La panne a engendré des coûts de près de 30 millions de dollars. Hydro-Québec a d’ailleurs intenté des poursuites au civil contre Normand Dubé pour recouvrer la somme. La cause est actuellement pendante devant la Cour supérieure.

L'affaire serait liée à un long conflit entre Hydro-Québec et Normand Dubé au sujet d’une servitude détenue par la société d'État sur ses terres.

Une vingtaine d’autres accusations

Il ne s'agit pas des seuls gestes criminels reprochés au « pilote des stars », surnommé ainsi parce qu’il a transporté de nombreuses vedettes à bord de ses hélicoptères et de ses avions. L’homme est propriétaire d’une entreprise de vente et de réparation d'aéronefs à Sainte-Anne-des-Plaines.

Normand Dubé fait face à une vingtaine d’autres accusations, notamment d’incendie criminel, de menaces de mort ou de blessures et de harcèlement criminel dans d’autres dossiers impliquant notamment des fonctionnaires et des avocats des villes de Sainte-Anne-des-Plaines et de Terrebonne.

Six autres personnes ont aussi été arrêtées et accusées dans le cadre de cette enquête, amorcée en 2014.

Grand Montréal

Justice