•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hausse prévue des impôts fonciers à Saint-Jean, T.-N.-L.

Une rue et des maisons colorées à Saint-Jean de Terre-Neuve.
Une hausse des impôts fonciers est à prévoir, l'an prochain, dans la capitale terre-neuvienne, à cause, notamment, d'un ralentissement de l'économie. Photo: Getty Images / Bob Hilscher
La Presse canadienne

Les résidents de Saint-Jean, à Terre-Neuve-et-Labrador, doivent s'attendre à une hausse de leurs impôts fonciers l'an prochain, selon la Municipalité.

Les commerçants ne seront pas épargnés par cette hausse rendue nécessaire, selon la ville, par le ralentissement de l’économie et par une diminution de la valeur des propriétés. Ces facteurs sont cités sur le site web de la municipalité.

Le budget 2019 de Saint-Jean doit être déposé lundi.

La part du lion des revenus de la municipalité, soit 72 %, provient des impôts fonciers et des tarifs sur l’eau et les égouts. Les 28 % restants viennent des frais associés aux programmes et services qu’offre la ville.

En septembre, un conseiller municipal, Dave Lane, estimait à « moins de 10 $ par mois » le montant de la hausse que la majorité des propriétaires de résidences devront encaisser.

La Municipalité avait aussi envoyé, en septembre, une proposition de budget à tous les foyers. Elle y expliquait qu’en plus de la baisse anticipée des revenus, elle fait à une augmentation de ses coûts pour l’électricité, son service d’incendie et le service de sa dette.

Terre-Neuve-et-Labrador

Économie