•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le comté d'Annapolis veut une franchise de l'école privée européenne Gordonstoun

Un homme donne une conférence de presse devant un écran géant
L'école serait la première franchise de Gordonstoun, soulignent les promoteurs. Elle pourrait attirer jusqu'à 600 élèves et employer une centaine de personnes. Photo: Gracieuseté de Krista Wright

Le comté d'Annapolis, en Nouvelle-Écosse, veut une école privée haut de gamme qui coûterait 62 millions de dollars et qui devrait attirer des élèves pensionnaires d'Asie, d'Europe et d'Amérique du Nord.

Le projet a été annoncé samedi à Bridgetown.

Ce sera une franchise de la Gordonstoun School, en Écosse. Parmi les anciens élèves de l'école figurent le prince Charles et son père, le prince Philippe.

Lors de l'annonce, le directeur général du comté d'Annapolis, John Ferguson a déclaré que Gordonstoun est l'une des écoles privées les plus importantes du monde, si ce n'est la meilleure.

L'école offrira des cours de la 9e à la 12e année. Ses droits de scolarité s’élèveront à environ 67 000 $ par année. Son emplacement exact n'est pas encore déterminé.

L'école devrait ouvrir ses portes en 2020, en commençant par les élèves de la 9e année. Elle sera construite en plusieurs étapes pour accueillir en fin de compte jusqu’à 600 étudiants.

Dimanche, le promoteur en disait encore très peu quant au financement du projet. Le premier ministre Stephen McNeil affirme pour sa part que la province ne s'est pas engagée financièrement dans le projet.

John Ferguson a précisé que le financement de l'école provenait principalement d'investisseurs européens.

D’après un reportage de Stéphanie Blanchet

Nouvelle-Écosse

Éducation