•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Couper son propre sapin de Noël

Un père de famille et ses enfants
Couper son propre arbre de Noël est une activité de famille Photo: Radio-Canada / Francis Ferland
Radio-Canada

À l'approche du temps des Fêtes, de plus en plus de familles choisissent leur sapin en visitant des fermes de Noël à travers l'Ontario.

L'arbre de Noël est plus qu'une industrie, c'est une tradition pour des milliers de familles comme pour Rob Boniface, un grand-père qui coupe son propre sapin depuis 30 ans.

À la ferme d'arbres de Noël de Clembrook, à Milton en Ontario, les visiteurs peuvent choisir de couper leur arbre de Noël ou encore d'en choisir un déjà coupé.

Des sapins dans un champUne ferme d'arbres de Noël Photo : Radio-Canada / Francis Ferland

Pour les visiteurs, vivre cette expérience en famille est une tradition qui leur est chère.

L'Association canadienne des producteurs d'arbres de Noël rapporte que l'industrie génère plus de 11 millions de dollars par année.

Selon Shirley Brennan, la présidente de l'association, de plus en plus de familles choisissent de se rendre chez leurs producteurs locaux.

Une femme tient la pose près d'un sapinShirley Brennan, présidente de l'Association canadienne des producteurs d'arbres de Noël Photo : Radio-Canada / Francis Ferland

« On voit plusieurs familles passer un bon moment ensemble » lorsqu'ils visitent ces producteurs pour y couper leur arbre de Noël, dit-elle.

Il faut de 8 à 10 ans pour qu'un arbre de soit prêt à être décoré à Noël.

Environ 25 000 sont exportés chaque année depuis l'Ontario. La province compte plus de 500 fermes de Noël.

Toronto

Fêtes et réceptions