•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les conservateurs unis repoussent une investiture pour un « candidat d’importance »

Le chef du Parti conservateur uni, Jason Kenney, lors d'un discours à Edmonton le 30 octobre 2017
Le chef du Parti conservateur uni, Jason Kenney, presse la première ministre, Rachel Notley, de tenir le scrutin au début du mois de mars. Photo: La Presse canadienne / Jason Franson

Le Parti conservateur uni a choisi de remettre l'investiture de la circonscription de Red Deer-South à l'an prochain afin de satisfaire un « candidat d'importance » potentiel.

Cette décision « n’est pas un reflet de la préparation de l’association de comté ou du parti », affirme la directrice générale du parti, Janice Harrington, dans une note adressée à l’association vendredi.

« Étant donné qu’un candidat d’importance lorgne l’investiture et du temps de Noël qui approche à grands pas, le parti a choisi de ne pas tenir d’assemblée d’investiture avant le Nouvel An », précise la note.

Mme Harrington ajoute que ce choix donne une chance aux candidats potentiels les mieux qualifiés, dont les responsabilités professionnelles entravent la mise en marche d’une campagne en décembre, de se lancer dans la course.

Le parti refuse cependant de dévoiler l’identité de celui qu’il attend.

Des élections avant juin

Légalement, l’Alberta doit tenir des élections d’ici le mois de mai 2019.

La première ministre, Rachel Notley n’a toujours pas annoncé ses intentions, mais le chef du Parti conservateur uni, Jason Kenney, la presse d’appeler les Albertains aux urnes dans la première semaine du mois de mars.

Avec les informations d’Helen Pike

Alberta

Politique provinciale