•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hockey junior : Prince Albert vibre au rythme de ses Raiders

Cette saison, les Raiders de Prince Albert ont augmenté leur moyenne d'assistance d'environ 500 partisans par match local.
Cette saison, les Raiders de Prince Albert ont augmenté leur moyenne d'assistance d'environ 500 partisans par match local. Photo: Radio-Canada

Depuis le début de la saison 2018-2019, les Raiders de Prince Albert trônent au sommet du hockey junior canadien grâce à une fiche de 28 victoires en 31 matchs. Leur succès a créé une effervescence dans la ville et cette effervescence s'est déplacée jusqu'à la billetterie du Centre Art Hauser.

Un texte de Charles Lalande

Cet amphithéâtre, bâti en 1971, est l’un des plus petits de la Ligue de hockey junior de l’Ouest (WHL). Il compte 2 580 sièges, mais peut accueillir jusqu’à 3 666 spectateurs, en incluant les espaces pour regarder les matchs debout.

L’an dernier, en moyenne, 2 050 partisans ont franchi les tourniquets lors des matchs à domicile des Raiders, soit la pire moyenne des 22 formations de la WHL.

Une pancarte aux couleurs des Raiders à l'entrée de la ville.Prince Albert est une petite communauté et les gens se rallient à l’équipe, estime Craig Hunt. Photo : Radio-Canada

L’étincelant début de saison des joueurs de Marc Habscheid a permis de hausser la moyenne à 2 590.

Le directeur général de l’équipe, Curtis Hunt, attribue beaucoup de mérite au département de marketing de l’organisation, mais ce dernier concède que c'est d’abord et avant tout le succès de l'équipe sur la patinoire qui attire les partisans.

Gagner, c’est contagieux. Prince Albert est une petite communauté et les gens se rallient à l’équipe. Ils veulent faire partie de nos succès et c’est excitant de les avoir avec nous.

Curtis Hunt

Entre le 8 octobre et le 7 décembre, les Raiders ont remporté 19 victoires de suite, ils ont ainsi presque égalé un record datant de 1967 pour le plus grand nombre de victoires consécutives au cours d’une même saison par une formation de la WHL.

C'est une défaite en tirs de barrage contre les Broncos de Swift Current, la pire équipe du circuit, qui a empêché Prince Albert de se retrouver à égalité avec les Bruins d’Estevan, qui avaient aligné 22 gains de suite il y a 51 ans.

Le directeur général de l'équipe, Curtis Hunt.Le directeur général des Raiders de Prince Albert, Curtis Hunt. Photo : Radio-Canada

Profiter du moment présent

Les Raiders n’ont pas remporté une série éliminatoire depuis 2005, année où ils s’étaient inclinés au troisième tour. En 13 ans, ils ont raté la danse printanière sept fois et ont été éliminés en première ronde à six reprises.

Depuis 1998, Ralph Boychuk a son billet de saison pour les matchs locaux des Raiders de Prince Albert.Depuis 1998, Ralph Boychuk se procure un abonnement pour tous les matchs locaux des Raiders de Prince Albert. Photo : Radio-Canada

Résident de Prince Albert, Ralph Boychuk détient un abonnement pour les matchs locaux depuis 1998. Dernièrement, il a pu admirer des joueurs d’impact, comme Leon Draisaitl et Josh Morrissey, qui évoluent présentement dans la Ligue nationale de hockey (LNH) à Edmonton et à Winnipeg. Ralph Boychuk a hâte de voir son club favori remporter les séries éliminatoires.

« Les dernières années ont été difficiles. Enfin, depuis deux ou trois ans, les dirigeants assemblent une équipe avec une bonne chimie. Nous espérons que cette saison soit la bonne », s'exclame-t-il.

L'édition championne de la Coupe Memorial des Raiders de Prince Albert. Curtis Hunt est le cinquième à partir de la droite sur la deuxième rangée. Photo : Radio-Canada

En 1985, les Raiders avaient remporté la Coupe Memorial et Curtis Hunt était un des joueurs de la formation championne. Aujourd'hui, 33 ans plus tard, il invite ses protégés à ne pas crier victoire trop rapidement, « car tout cela est encore très loin ».

Si on met trop d’importance sur les résultats, on dévie du processus. Il faut y aller une étape à la fois.

Curtis Hunt

« Dans ma carrière, j’ai gagné des championnats et les célébrations durent quelques secondes tandis que le processus dure toute l’année. Le processus, c’est d’apprécier chaque journée, de profiter du moment présent avec les gens autour de toi et on verra où ça va nous mener », de confier Custis Hunt.

La « transformation » de Brett Leason

Curtis Hunt affirme qu’il y a plusieurs raisons derrière les succès de sa formation depuis le lancement des hostilités le 21 septembre dernier. Parmi elles, il y a le talent du gardien Ian Scott. Le choix de première ronde de l’équipe en 2014 surpasse tous les hommes masqués de l’Ouest pour la moyenne de buts alloués, le pourcentage d’arrêts, le nombre de victoires et les jeux blancs.

Choix de première ronde des Raiders en 2014, Ian Scott appartient aux Maple Leafs de Toronto.Choix de première ronde des Raiders en 2014, Ian Scott appartient aux Maple Leafs de Toronto. Photo : Radio-Canada

Mais l’arme dévastatrice des Raiders se nomme Brett Leason. Le natif de Calgary terrorise les brigades défensives adverses depuis le début de la saison, ayant récolté 64 points en 31 matchs.

L’homme de hockey de 51 ans a mis la main sur Leason le 27 octobre 2017, en provenance des Americans de Tri-City en retour d’un choix de troisième ronde. Depuis, l’attaquant de 19 ans fait passer son patron pour un véritable génie.

Avant de s’amener en Saskatchewan, Leason avait inscrit son nom sur la feuille de pointage à seulement 19 occasions en 84 joutes lorsqu'il était à Tri-City.

« Il a toujours été un joueur habile capable de marquer des buts, mais il y avait d’autres bons joueurs devant lui à Tri-City. Brett avait besoin d’un changement d’air, estime Curtis Hunt. C’est un gars qui adore le hockey et qui travaille extrêmement fort. Il s’est transformé cet été, perdant beaucoup de poids. Il a ajouté de la force, surtout dans ses jambes. »

Leason n’appartient pas à une formation de la LNH, mais la situation devrait changer au prochain repêchage, car plusieurs équipes ont déjà manifesté de l’intérêt à son égard, informe son directeur général.

À l'approche de la pause de Noël, l'attaquant Brett Leason est le meilleur pointeur de la WHL.À l'approche de la pause de Noël, l'attaquant Brett Leason est le meilleur pointeur de la WHL. Photo : Radio-Canada

Saskatchewan

Hockey