•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jusqu’à 12 semaines d'attente pour avoir des « bacs bruns » à Gatineau

Des bacs d'ordure, de récupération et de compostage.
Les propriétaires de nouvelles résidences à Gatineau pourraient devoir attendre jusqu'à 12 semaines avant de recevoir leurs bacs. Photo: Radio-Canada

La Ville de Gatineau est incapable de fournir à la demande de bacs à ordures, recyclage et compostage. Notamment, un nouveau résident qui en fait la demande peut attendre jusqu'à douze semaines pour recevoir le fameux « bac brun » pour le compostage.

À titre de comparaison, à Ottawa, le temps estimé pour la réception des divers bacs à ordures est de à 15 à 20 jours, soit quatre fois moins de temps.

La situation survient alors que la Ville de Gatineau force les citoyens à limiter la quantité d'ordures qu'ils envoient au dépotoir, dans le cadre de son nouveau plan de gestion des matières résiduelles. À compter du 15 juillet 2019, le volume d'ordures ménagères sera limité à 120 litres.

Pour les bacs bleus, le délai est actuellement de deux à trois semaines, a ajouté Bianca Paquette, du service des communications de la Ville, dans un courriel.

Elle a ajouté que les citoyens qui attendent un bac peuvent utiliser un autre contenant en l'identifiant par les lettres V (compost) et R (recyclage) ou des sacs autorisés pour en disposer.

Des résidents s'impatientent

L'attente est source de mécontentement pour certains résidents nouvellement établis à Gatineau. Noumouke Conde, un résident nouvellement installé Gatineau, trouve que le délai est long.

Je dois me débrouiller avec les ordures et les bennes des [entrepreneurs en construction] qu'on utilise actuellement [comme poubelles], a-t-il avoué.

Karla McFadden répond aux questions d'une journaliste. Karla McFadden a dû attendre pour la réception de ses bacs. Photo : Radio-Canada

Le cas de M. Conde n’est pas isolé. La Gatinoise Karla McFadden a, elle aussi, dû attendre pour la réception de ses bacs à ordures, récupération et compostage.

Après avoir demandé au 311 ce qu’elle devait faire en attendant de recevoir ses bacs, la dame à qui elle parlait lui a répondu d’utiliser des sacs. Or, la réalité, c'est que les poubelles, on ne peut pas les mettre dehors juste comme ça et on ne peut pas les garder à l'intérieur non plus, a plaidé Mme McFadden.

Toutefois, bien que la Ville lui ait indiqué qu’elle attendrait 12 semaines, la famille de Mme McFadden a reçu ses bacs beaucoup plus tôt que prévu. En une semaine, on avait nos bacs, a-t-elle raconté, encore surprise.

La Ville s’explique

Maude Marquis-Bissonnette en entrevue avec Radio-Canada à la Maison du citoyen de Gatineau. La conseillère municipale Maude Marquis-Bissonnette (archives). Photo : Radio-Canada

La Ville de Gatineau explique que l’instauration du nouveau plan de gestion des matières résiduelles a mis de la « pression » sur les services municipaux.

Je peux vous assurer que nos gens travaillent très fort, mais, effectivement, il y a des délais à l'heure actuelle, a reconnu Maude Marquis-Bissonnette, présidente de la Commission sur le développement du territoire, l'habitation et l'environnement de la Ville de Gatineau.

Avec les informations de Claudine Richard

Ottawa-Gatineau

Affaires municipales