•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La relève du tournoi de hockey Anisheniu est assurée

Il se tient debout dans l'aréna bondée.
Enrico Vollant-Fontaine assurera la relève du tournoi de hockey Anisheniu. Photo: Radio-Canada

Le fils de Mario Vollant, Enrico Fontaine-Vollant, se prépare à prendre les rênes du tournoi de hockey Anisheniu, qui bat son plein jusqu'à dimanche soir à Maliotenam, sur la Côte-Nord.

Cette année, Enrico Fontaine-Vollant a coorganisé l'événement en vue de reprendre le flambeau de l'organisation l'année prochaine.

Le jeune homme de 31 ans succédera à son oncle Gilbert Vollant, qui est responsable du tournoi depuis plus de 20 ans, et qui continuera de lui prêter main-forte pendant quelques années.

Les organisateurs du tournoi rappellent que Mario Vollant s'est éteint en 2000 des suites d'un cancer. Le tournoi a été créé en 1996 par M. Vollant et son frère, Gilbert. Mario Vollant était connu pour son grand leadership, mais aussi pour ses prouesses comme joueur de hockey.

C'est mon oncle qui m'a invité à travailler avec lui. Je veux que le hockey reste. Il y a beaucoup de problèmes de drogue dans les communautés, alors si ça peut les encadrer, si ça peut les mettre dans le droit chemin, ça peut être important pour nous, affirme Enrico Fontaine-Vollant.

Dans notre communauté, le hockey, c'est un sport national.

Enrico Fontaine-Vollant, organisateur du tournoi de hockey Anisheniu
Des joueurs tentent de marquer un but dans le filet de l'équipe adverse.Le tournoi de hockey Anisheniu se termine dimanche soir. Photo : Radio-Canada

Je veux lui léguer ce que son père a voulu faire pendant tant d'années, explique Gilbert Vollant.

Autrefois connu sous le nom du tournoi Mario Vollant, l'événement porte désormais le nom d'une chanson, Anisheniu, qui rend hommage à Mario Vollant.

Mon frère aimait beaucoup le hockey. On décollait d'ici pour aller jouer dans les tournois, à Matsueiach, à Québec, au Manitoba et au Nouveau-Brunswick, rappelle-t-il.

Depuis 1996, le tournoi est devenu une véritable tradition pour les Innus et pour les communautés autochtones du Québec et du Labrador. L'événement attire chaque année plus de 1000 spectateurs tout au long de la fin de semaine.

Côte-Nord

Hockey