•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La saison de motoneige pourrait tarder en Mauricie

Un homme coupe les branches d'un arbre à l'aide d'une scie mécanique.

Des membres du Club de Motos Neige de la Mauricie travaillent depuis des jours à dégager les sentiers de motoneige.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les motoneigistes devront faire preuve de patience avant de s'élancer sur les sentiers de la Mauricie. Depuis plusieurs jours, des bénévoles s'affairent à retirer des arbres et des branches qui sont tombés sur les sentiers et leur travail est loin d'être terminé.

La neige lourde qui a provoqué de nombreuses pannes de courant il y a près de deux semaines a fait plier des arbres qui bloquent les pistes de motoneige.

Des hommes retirent des branches tombées

Les chutes de neige des derniers jours ont fait plier les arbres en Mauricie.

Photo : Radio-Canada

Depuis, des amateurs de la Mauricie travaillent à couper les branches qui obstruent le passage à l’aide de machinerie et de scies mécaniques.

Si on prend le secteur de Grand-Mère, on a de la machinerie avec des pelles mécaniques, des débroussailleuses, pour essayer d’ouvrir les sentiers au plus vite.

Michel Lebrun, responsable des communications du Club de motoneige de la Mauricie

Cette semaine, seulement pour le secteur de Shawinigan-Sud, ils sont rendus à environ 100 heures « d’huile de bras », ajoute, Michel Lebrun.

Jusqu'à présent, les bénévoles ont réussi à dégager 5 km de sentier sur les 300 km où peuvent habituellement circuler les motoneigistes. Résultat : le début de la saison se fera encore attendre.

Avec la venue de la neige, le monde pensait qu'on était pour ouvrir plus tôt, indique Michel Lebrun. Selon moi, on va ouvrir comme les autres années. Dame Nature fait en sorte qu'on commence notre sport seulement en janvier.

Le club de motoneige lance donc un appel aux bénévoles qui ont envie de défricher les sentiers qui sont toujours inaccessibles.

Avec les informations d'Anne-Andrée Daneau

Mauricie et Centre du Québec

Sports