•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des tatouages pour soutenir la patrouille communautaire du Bear Clan

Ils tatouent des Winnipégois pour aider les gens de la rue

Des amateurs de tatouages ont pu faire d'une pierre deux coups samedi. Tous les revenus générés le 8 décembre par les tatouages fait au studio Main Street Tattoo Collective à Winnipeg seront offerts à la patrouille communautaire Bear Clan.

Un texte de Gavin Boutroy

La patrouille Bear Clan tente d'apporter un sentiment de sécurité dans les rues du quartier North End. Elle se donne donc pour mission d'intervenir lorsqu'il y a des bagarres, de veiller sur les travailleuses du sexe et de venir en aide aux personnes sous l'emprise de la drogue ou de l'alcool.

La patrouille ramasse aussi des seringues usagées et affirme en avoir trouvé dix fois plus en 2018 qu'en 2017, soit près de 40 000 seringues.

« Nous habitons tous par ici. On voit les parcs où il y a des seringues, alors on veut juste donner un coup de main. Je ne sais pas comment régler ce problème, mais je peux certainement faire des tatouages », lance Andrew Fyfe, un artiste-tatoueur du Main Street Tattoo Collective.

Ce salon de tatouage du North End s'attend à faire plus d'une vingtaine de tatouages samedi. Des pâtisseries de Noël faites à la maison sont aussi en vente. En tout, le collectif de tatouage espère pouvoir donner plus de 5000 $ au Bear Clan.

« J’aime l’idée de personnes qui s’occupe d’autres personnes [et] c’est ce qu’ils font. On les voit souvent dans la communauté et je l’apprécie vraiment », ajoute M. Fyfe.

Pour montrer sa reconnaissance, le cofondateur du Bear Clan, James Favel, est allé se faire tatouer au Main Street Tattoo Collective.

Manitoba

Engagement communautaire