•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des milliers de paniers de Noël pour Moisson Montréal

Le reportage de Yasmine Khayat
Radio-Canada

Encore une fois cette année, Moisson Montréal s'affaire à remplir les multiples paniers qu'elle distribuera pendant la période des Fêtes, alors que l'organisme est en pleine campagne de dons et de denrées.

Samedi, près de 200 bénévoles se sont rassemblés dans un hangar à Montréal pour un blitz visant à assembler 2000 paniers de denrées non périssables en une heure.

« On fait un travail à la chaîne », explique Hugues Mousseau, un bénévole pour Moisson Montréal depuis six ans. « Il y a des gens qui fabriquent des boîtes, qui les assemblent, et on doit suivre des instructions assez claires pour qu'on retrouve les mêmes produits dans chacune des boîtes. »

L’organisme peut également compter sur la présence de quelques vedettes, dont Marc Labrèche, Élise Guilbault et Guylaine Tremblay.

« Ça fait du bien à l’âme de voir qu’il y a des gens qui se rassemblent pour faire des paniers pour des personnes qui en ont besoin », estime cette dernière.

La campagne annuelle du temps des Fêtes de Moisson Montréal, Nourrissez l'esprit des Fêtes, se poursuit jusqu'au 24 décembre. L'objectif est de récolter 150 000 $.

La pression sur Moisson Montréal est constante à longueur d’année : l'organisme reçoit 650 000 demandes par mois et ses besoins en bénévolat s'élèvent à 60 personnes par jour.

Les statistiques ne baissent pas, malgré une économie de plus en plus stable.

« Il y a toutes sortes de choses qui expliquent ça, entre autres la venue de ce qu’on appelle les travailleurs pauvres », explique Richard Daneau, directeur général de Moisson Montréal.

Avec ses paniers de denrées, l’organisme espère épauler près de 250 organismes communautaires.

Avec les informations de Yasmine Khayat et de Diana Gonzalez

Pauvreté

Société