•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les vétérinaires traitent de plus en plus d'animaux âgés

Un chien assis sur le sol couvert de feuilles

Les vétérinaires traitent des chiens de plus en plus vieux.

Photo : Radio-Canada / Marylène Têtu

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La médecine vétérinaire est un domaine qui a beaucoup évolué avec le temps. Parmi les changements les plus importants, on note le désir des propriétaires d'animaux de garder leurs fidèles compagnons en vie aussi longtemps que possible.

En 27 ans de carrière, la vétérinaire Nicole Lépine d'Atholville au Nouveau-Brunswick a remarqué de nombreux changements dans sa profession.

La vétérinaire Nicole Lépine d'Atholville au Nouveau-Brunswick.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La vétérinaire Nicole Lépine d'Atholville au Nouveau-Brunswick.

Photo : Radio-Canada

On s’occupe de plus en plus d'animaux gériatriques, dit-elle.

L'avancement technologique a aussi contribué à offrir des soins de plus grande qualité et elle constate que les propriétaires d'animaux n'hésitent plus à faire soigner leur animal jusqu'en fin de vie.

Claudette et Adrien Cyr font soigner leur chien Mindy à la clinique de la Dre Lépine.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Claudette et Adrien Cyr font soigner leur chien Mindy à la clinique du Dre Lépine.

Photo : Radio-Canada

Je crois que pour être vétérinaire, oui il faut aimer les animaux à la base, mais il faut aussi beaucoup aimer les gens parce qu'on a régulièrement des gens qui pleurent.

Nicole Lépine, vétérinaire
La Dre Lépine prend le temps de bien expliquer aux maîtres de ses patients les maladies de ces derniers.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La Dre Lépine prend le temps de bien expliquer aux maîtres de ses patients les maladies de ces derniers.

Photo : Radio-Canada

En construisant sa toute nouvelle clinique, Nicole Lépine s'est assurée d'adapter l'offre aux besoins de sa clientèle : Quand les gens ont bien saisi le processus de la maladie, c'est plus facile de prendre une décision éclairée.

Avec les informations de Serge Bouchard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !