•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fraudes en hausse au Casino du Lac-Leamy

Une main manipule des cartes sur une table de jeu.
Une croupière distribue des cartes au Casino du Lac-Leamy, à Gatineau (archives). Photo: Radio-Canada / Michel Aspirot
Radio-Canada

Le nombre d'interventions policières pour des cas de fraudes au Casino du Lac-Leamy, à Gatineau, a plus que doublé au cours des deux dernières années, passant à douze en 2018, comparativement à sept fois en 2017 et cinq fois en 2016.

Le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) a notamment saisi des billets contrefaits et porté assistance à la Sûreté du Québec dans des dossiers de fraude commerciale.

C’est presque exclusivement de la monnaie contrefaite qui a été saisie sur place, a affirmé l’agente relationniste du SPVG.

Parmi les 12 cas de fraude dont le SPVG a été saisi cette année, environ 90 % sont des cas de monnaie contrefaite, a expliqué Andrée East, qui a spécifié que les billets saisis étaient de devise canadienne, mais surtout américaine.

Andrée East à l'extérieur du quartier général du SPVG en hiver.Andrée East, agente relationniste au SPVG. Photo : Radio-Canada

Considérant que c’est un endroit où il y a beaucoup d’argent qui transige, ce n’est pas surprenant, a dit Mme East.

Il serait difficile d'expliquer avec certitude cette augmentation. Quand on parle de monnaie contrefaite, c’est peut-être alors que les employés sont plus à même de détecter la fausse monnaie, a-t-elle avancé.

De son côté, Loto-Québec a rappelé que 2,8 millions de visiteurs par année passent les portes du casino, sans compter la clientèle de l’hôtel, et que le nombre de fraudes est relativement peu élevé considérant cela.

Loto-Québec a indiqué qu’elle fait appel aux autorités de manière préventive ou pour encadrer [ses] interventions, pour assurer la sécurité de ses équipes et des clients, notamment.

Avec les informations de Laurie Trudel et Florence Ngué-No

Ottawa-Gatineau

Fraude