•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Passionnée de photographie, une enseignante initie les jeunes à cet art

Passionnée de photographie, une enseignante initie les jeunes à cet art
Radio-Canada

À l'ère des téléphones intelligents et des égoportraits, des élèves de l'école Sacré-Cœur de Jonquière s'intéressent au 8e art. Depuis quelques années, l'enseignante Sylvie Arseneault partage aux jeunes sa passion pour la photographie.

Sylvie Arseneault offre des ateliers parascolaires aux jeunes de 10 et 11 ans de l’école Sacré-Coeur. Chacun apporte son appareil et pendant 60 minutes, ils explorent les 1001 possibilités de cet univers.

Un jeune avec un appareil photoLes élèves de 10 et 11 ans de l'école Sacré-Coeur sont nombreux à participer aux ateliers photos. Photo : Radio-Canada

L'objectif est de permettre aux jeunes d'utiliser des appareils photos dans différents contextes.

À la maison, quand ils ont des sorties, en famille, lors des activités de Noël… D'être capable de transférer des photos sur un ordinateur. Avec un petit logiciel de base, juste de modifier la photo, le recadrage, la luminosité, précise Mme Arseneault.

Lors de notre visite, le thème de l'atelier était le portrait. Après une dizaine de minutes de théorie, les participants sortent de la classe pour mettre en pratique les nouvelles connaissances.

Que ce soit un petit appareil automatique ou un modèle plus dispendieux, le cours se concentre davantage sur comment réussir une bonne photo.

On sent comme plus de précision. Avant je prenais des photos c'était toujours flou, ce n'était pas beau, puis ça n'avait aucun sens.

Un élève

Les 10 dernières minutes de la classe sont consacrées à comparer et analyser les meilleures clichés des photographes en herbe.

L'enseignante et sa classeSylvie Arseneault partage sa passion pour la photographie à ses élèves. Photo : Radio-Canada

Session extérieure, macrophotographie, séance studio....Sylvie Arseneault assure qu'elle s'amuse autant que ses élèves pendant ses ateliers.

Ça leur permet de faire ressortir leur créativité. On sort du contexte de l'apprentissage des matières qu'on apprend tous les jours et en même temps, ça crée des beaux liens avec les élèves puis ils ont beaucoup de plaisir, ajoute l'enseignante.

Sylvie Arseneault est fière de partager son expérience avec ces jeunes, car elle estime que les notions qu'elle enseigne leur serviront toute leur vie.

Saguenay–Lac-St-Jean

Éducation