•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un deuxième suspect arrêté après la mort d'un garçon de 14 ans à Mississauga

Une photo d'un homme.
Mark Mahabir, 20 ans, a été arrêté Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

La Police régionale de Peel a arrêté un second suspect en lien avec l'enquête sur la mort de Riley Driver-Martin, un adolescent de 14 ans, dont le corps a été trouvé dans un parc à l'ouest de Toronto, vendredi matin. La police a confirmé samedi matin avoir arrêté un homme de 20 ans vendredi soir ainsi que son frère, samedi soir.

Nicholas et Mark Mahabir, tous deux résidents de Mississauga, ont été accusés de meurtre au second degré.

Un mandat d'arrestation pour meurtre au second degré avait été émis contre Mark Mahabir samedi. Il a été arrêté peu après.

La Police régionale de Peel a confirmé l'identité de la victime, Riley Driver-Martin, samedi vers 17 h.

Deux enquêteurs près d'une voiture de police.Les enquêteurs à Mississauga. (archives) Photo : Radio-Canada

Vendredi, le corps de Riley Driver-Martin, 14 ans, a été trouvé dans le parc Meadow, près des rues Truscott et Southdown à Mississauga. Les policiers avaient reçu un appel vers 8 h signalant la présence d'un corps.

La police a confirmé que le garçon vivait dans le quartier. Il aurait quitté la demeure familiale jeudi soir et n'est jamais rentré à la maison.

La police régionale de Peel fait appel aux possibles témoins et aux gens qui possèdent des caméras de surveillance pour faire avancer l’enquête.

Le motif du crime et la cause de la mort de la victime n'ont pas été précisés par la porte-parole de la Police régionale de Peel, Iryna Yashnyk.

Du soutien pour les élèves

L’École secondaire Clarkson a ouvert ses portes un samedi de 10 h à 13 h pour offrir du soutien aux élèves, leurs familles et le personnel de l’École secondaire Clarkson et de l’École publique Hillside.

Vue de dos de gens qui marchent.Plusieurs personnes ont visité l'École secondaire Clarkson, samedi. Photo : Radio-Canada

Une dizaine de travailleurs sociaux et conseillers étaient sur place, selon la directrice des communications du Conseil scolaire du district de Peel, Carla Pereira.

Une femme.Carla Pereira croit que cette période de soutien aide les élèves et le personnel à faire face à cette tragédie. Photo : Radio-Canada

Nous savons qu’un événement violent comme celui-ci peut être troublant [et même traumatisant]. C’est pourquoi nous voulions offrir un soutien moral aux élèves, à leurs familles et au personnel en ouvrant nos portes ce samedi, dit-elle.

Certains élèves ont dit connaître la victime et ont partagé leur chagrin.

C’était une bonne idée d’ouvrir les portes de l’école aujourd’hui pour venir en aide aux membres des deux écoles, croit Mme Pereira.

Certains élèves sont venus pour se consoler mutuellement et faire leur deuil.

Carla Pereira, directrice des communications du Conseil scolaire du district de Peel

Un exercice semblable sera reproduit lundi à l’École secondaire Clarkson pour accompagner les élèves et le personnel qui en ont besoin.

Du soutien psychologique sera offert et un mémorial sera installé pour offrir leurs condoléances à la famille de la victime ou pour simplement vivre son deuil, souligne Mme Pereira.

Il s'agit du 25e meurtre dans la région de Peel depuis le début de l'année.

Toronto

Crimes et délits