•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rapport attendu sur la police de Thunder Bay et les Autochtones

Voiture de la police de Thunder Bay.
Plusieurs plaintes pour discrimination envers les Autochtones ont été déposées contre le Service de police de Thunder Bay. Photo: CBC

Le directeur indépendant de l'examen de la police, Gerry McNeilly, publiera mercredi le rapport de son examen du service de police de Thunder Bay et du traitement des cas concernant des Autochtones.

Le rapport sera disponible en ligne dès 11 h le 12 décembre sur le site du Bureau du directeur indépendant de l'examen la police (BDIEP).

L’enquête de M. McNeilly a été commandée en 2016 à la suite d’une plainte déposée par la famille de Stacy DeBungee, retrouvé dans la rivière McIntyre en octobre 2015.

Un homme derrière des micros.Gerry McNeilly devait au départ publier son rapport sur la police de Thunder Bay plus tôt cette année. Photo : La Presse canadienne / Aaron Vincent Elkaim

Dans ce cas précis, le BDIEP avait indiqué en mars dernier que la police de Thunder Bay avait manqué à son devoir.

La police avait d’abord conclu à une mort accidentelle, mais un enquêteur privé avait par la suite révélé des circonstances suspectes.

Gerry McNeilly a aussi examiné depuis deux ans plusieurs autres allégations de discrimination et d’enquêtes bâclées.

Au total, l’enquête a porté sur près de 40 cas, dont ceux de 7 jeunes autochtones retrouvés mort à Thunder Bay entre 2000 et 2011.

Certaines de ces morts n'ont pas été résolues.

Photo de sept jeunes Autochtones.Sept jeunes Autochtones qui fréquentaient une école secondaire à Thunder Bay lorsqu'ils sont morts. Photo : Radio-Canada / CBC, Fifth Estate

Ces incidents et d'autres cas similaires ont par ailleurs inspiré une série de baladodiffusions produite par Canadaland, intitulée Thunder Bay, dont la première saison a été diffusée plus tôt cet automne.

Depuis deux ans, M. McNeillly a effectué de nombreuses visites à Thunder Bay et a rencontré des membres de la population.

Un homme s'adressant à une foule.Le directeur indépendant de l’examen de la police, Gerry McNeilly, lors d'une assemblée publique à Thunder Bay en septembre 2017. Photo : Radio-Canada / Mathieu Grégoire

Des cas récents

En juillet 2017, Ron Chookomolin avait dénoncé le silence de la police concernant la mort de son fils Marlan, un mois plus tôt.

Marlan Chookomolin (à gauche) avec sa soeur Martina Patrick. Marlan est mort le 26 juin 2017 après avoir été retrouvé gravement blessé sur le bord d'un sentier à Thunder Bay. Marlan Chookomolin (à gauche) avec sa soeur Martina Patrick. Marlan est mort le 26 juin 2017 après avoir été retrouvé gravement blessé sur le bord d'un sentier à Thunder Bay. Photo : courtoisie de Martina Patrick

Au printemps 2018, le BDIEP avait rendu une décision en faveur de Samuel Pervais, un homme d’origine ojibwée qui avait été arrêté injustement par la police de Thunder Bay.

Plus tôt ce mois-ci, une vidéo montrant une policière en train de frapper une jeune fille autochtone attachée à une civière a fait fortement réagir la communauté.

Selon un programme local de signalement d’incidents liés au racisme créé en 2017, près du deux tiers des 176 incidents recensés à Thunder Bay pendant la première année visaient des personnes autochtones.

Un autre rapport attendu prochainement

Un autre rapport important, celui de l’enquête du sénateur Murray Sinclair sur le Service de police de Thunder Bay, sera bientôt rendu public.

Cette enquête a été déclenchée après l’envoi d’une lettre par des chefs autochtones qui demandaient le démantèlement de la Commission des services policiers de Thunder Bay et le transfert des enquêtes à la Gendarmerie royale du Canada.

La sortie de ce rapport, d’abord prévue pour mars 2018, a été repoussée, car M. Sinclair souhaitait tenir compte des recommandations du BDIEP.

Nord de l'Ontario

Forces de l'ordre