•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Procès des Zhong à l'Î.-P.-É. : la défense doute de l'exactitude de certains documents

Yi Zhong et Ping Zhong arrivent au palais de justice de Charlottetown, à l'Île-du-Prince-Édouard.
Yi Zhong et sa soeur, Ping Zhong, font face à plusieurs chefs d'accusation. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Le procès des propriétaires d'un motel de l'Île-du-Prince-Édouard accusés de fraude à l'immigration s'est poursuivi, vendredi, au palais de justice de Charlottetown. La défense a soulevé des doutes quant à l'exactitude de certains documents de la preuve présentée par l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC).

Un texte de François Pierre Dufault

La preuve contre Yi Zhong et Ping Zhong repose en partie sur des documents obtenus par l'ASFC auprès de la société de développement économique Island Investment Development Incorporated (IIDI).

Cette société d'État gérait le programme d'immigrants investisseurs récemment abandonné par la province.

Yi Zhong et Ping Zhong sont accusés d'avoir aidé sept immigrants chinois à fournir de faux renseignements aux autorités canadiennes. Selon les enquêteurs des services frontaliers, ces immigrants auraient fourni l'adresse du motel Sherwood alors qu'ils n'y résidaient pas.

Le motel en question appartient aux accusés.

Les documents obtenus auprès de la société IIDI contiennent les adresses déclarées par les sept immigrants après leur séjour allégué au motel Sherwood.

Un des avocats de la défense, Me Don Murray, soulève toutefois des doutes quant à l'exactitude de certains de ces documents. Dans le dossier d'un des immigrants, dit-il, il existe deux documents contradictoires couvrant la même période : le premier ne montre aucune adresse, alors que le deuxième montre une adresse en Ontario.

Selon l'enquêteuse Lana Hicks, de l'ASFC à l'aéroport d'Halifax, les documents reflètent ce que les immigrants ont déclaré aux autorités.

Le procès de Yi Zhong et de Ping Zhong doit se poursuivre le 14 décembre.

Île-du-Prince-Édouard

Justice et faits divers