•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des élections partielles dans plusieurs municipalités au Nouveau-Brunswick

Insertion d'un bulletin de vote dans une tabulatrice au Nouveau-Brunswick
Des élections municipales partielles auront lieu au Nouveau-Brunswick le 10 décembre 2018. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Des élections partielles municipales vont avoir lieu au Nouveau-Brunswick lundi dans 23 municipalités à travers la province. Au terme de ces élections, six nouveaux maires seront élus.

Un texte de Camille Martel

C’est jour de scrutin pour les Néo-Brunswickois après un automne à saveur politique. Les électeurs sont appelés aux urnes un peu partout à travers la province.

Bien que six municipalités doivent élire un nouveau maire, les maires dans quatre d'entre elles - Aroostook, Minto, Shediac et Sussex Corner - ont déjà été élus sans opposition.

La réunion publique du conseil municipal de Tracadie a, encore une fois, fait salle combleLa Ville de Tracadie doit élire quatre nouveaux conseillers municipaux. Photo : Radio-Canada / René Landry

L’élection officialise donc leur entrée en poste.

Les municipalités de Doaktown et de Hanwell seulement auront une course à la mairie.

Des postes sans candidats

Aucun candidat ne s'est présenté pour trois postes de conseillers municipaux dans la province.

C’est le cas du quartier 4 de Beaubassin-Est, du quartier 2 de Florenceville-Bristol et de Rivière-Verte.

C’est un mélange de facteurs qui fait en sorte qu’on est dans une situation semblable, explique Frédérick Dion, directeur général de l'Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick (AFMNB), qui dit faire beaucoup de travail avec la relève en politique, notamment les femmes et les jeunes.

Selon lui, il y a un essoufflement dans certaines régions. Parfois, on a des gens qui restent plusieurs années et qui veulent partir même, mais qui ne le font pas parce qu’il n’y a personne pour les remplacer.

Frédérick Dion, directeur général de l'AMFNB. Frédérick Dion, directeur général de l'AMFNB. Photo : Radio-Canada

On aimerait que ces postes soient pourvus, on ne veut pas de mise sous tutelle.

Frédérick Dion, directeur général de l'Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick (AFMNB)

Frédérick Dion croit que la taille de la municipalité a un impact sur le nombre de candidatures, mais il suffit parfois de créer un climat favorable à l’engagement en politique pour intéresser des gens à la politique municipale, estime-t-il..

Par exemple, il y a six candidats pour accéder à un poste de conseiller municipal à Bathurst, soit le plus grand nombre pour un poste lors de ces élections partielles.

À Bathurst, il y a un momentum positif, comme une aura autour de la vie politique. C’est une période intéressante, le conseil municipal est dynamique et lance plusieurs projets, précise M. Dion.

Une question de salaire

Toutefois, la principale cause qui explique le manque de candidats est le salaire, estime Frédérick Dion.

On s’est rendu compte que certaines municipalités n’avaient pas ajusté le salaire de leurs élus depuis 20-25 ans, déplore-t-il.

L’AFMNB a d’ailleurs mis sur pied un guide récemment afin d’encourager les municipalités à revoir la rémunération des élus. Jusqu’à présent, environ 20 municipalités sur 50 ont fait cet exercice.

Des résidents prennent la parole lors du conseil municipal de Beaubassin-Est, mardi soir. L'idée d'accorder un délai supplémentaire au promoteur du projet de camping est loin de faire l’unanimité. Aucun candidat ne se présente pour pourvoir le poste de conseiller municipal du quartier 4 dans Beaubassin-Est. Photo : Radio-Canada / Wildinette Paul

C’est un dossier qu’on n’aborde jamais, c’est un peu tabou, mais ça peut faire en sorte qu’on s’implique ou non politique municipale.

Frédérick Dion, directeur général de l'Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick (AFMNB)

On s’est rendu compte que pour les jeunes professionnels, s’impliquer en politique municipale signifie souvent une perte de revenus, ajoute M. Dion.

Le directeur général aimerait voir des conseils municipaux qui ne sont pas seulement constitués de gens indépendants de fortune ou à la retraite.

C’est sûr que ce n’est pas le même salaire à Maisonnette qu’à Dieppe, mais ça mérite quand même une rémunération juste et équitable, dit-il.

Pas assez de publicité

Les élections municipales partielles sont passées relativement sous le radar, notamment en raison des remous en politique provinciale ces derniers mois.

Frédérick Dion aimerait voir plus de publicité à l'avenir pour inciter les gens à aller voter.

La promotion de l’exercice démocratique devrait revenir à Élections Nouveau-Brunswick. Dans d’autres provinces, c’est le cas, mais pas ici, précise-t-il.

Un homme dépose son bulletin de vote dans une tabulatriceL'AFMNB aimerait qu'Élections Nouveau-Brunswick fasse plus de publicité pour les élections partielles. Photo : Radio-Canada

Il devrait y avoir davantage d’efforts de fait dans ce sens-là.

Frédérick Dion, directeur général de l'Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick (AFMNB)

On en parle sur nos réseaux sociaux, mais il devrait y avoir une campagne à plus grande échelle. Il faut expliquer l’importance du rôle de la municipalité, l’impact dans la vie du citoyen et pourquoi il faut aller voter, conclut-il.

Les bureaux de vote seront ouverts de 10 h à 20 h le 10 décembre 2018.

Les élections partielles du 10 décembre au Nouveau-Brunswick :

  • Alma - 1 conseiller(ère)
  • Aroostook - Maire et 1 conseiller(ère)
  • Bathurst - 1 conseiller(ère)
  • Beaubassin-est - 1 conseiller(ère) dans le quartier 3 et 1 conseiller(ère) dans le quartier 4
  • Dalhousie - 1 conseiller(ère)
  • Doaktown - Maire
  • Florenceville-Bristol - 1 conseiller(ère) dans le quartier 2
  • Hanwell - Maire
  • Hartland - 1 conseiller(ère)
  • Lac Baker - 1 conseiller(ère)
  • Memramcook - 1 conseiller(ère)
  • Minto - Maire et 1 conseiller(ère)
  • Moncton - 1 conseiller(ère) dans le quartier 3
  • Nackawic- 1 conseiller(ère)
  • Rexton - 1 conseiller(ère)
  • Rivière-Verte - 1 conseiller(ère)
  • Sackville - 1 conseiller(ère)
  • Saint-Andrews - 1 conseiller(ère)
  • Salisbury - 1 conseiller(ère)
  • Shediac - Maire et 1 conseiller(ère)
  • St. George - 1 conseiller(ère)
  • Sussex Corner - Maire et 1 conseiller(ère)
  • Tracadie - 1 conseiller(ère) dans le quartier 1, 1 conseiller(ère) dans le quartier 2 et deux conseillers(ères) dans le quartier 7

Nouveau-Brunswick

Politique municipale