•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Océanic et la Ville de Rimouski toujours en négociation

Des joueurs assis sur le banc regardent la glace
Une partie de l'équipe de l'Océanic, sur le banc Photo: Radio-Canada / François Gagnon
Radio-Canada

Le club de hockey de l'Océanic et la Ville de Rimouski sont toujours en négociation pour renouveler leur entente, qui est arrivée à échéance en octobre. En 2012, la Ville s'était engagée à verser 90 000 $ par année à l'équipe, soit plus d'un demi-million de dollars en six ans.

Un texte d’Édith Drouin

Les deux partis n’ont pas voulu commenter les négociations qui sont en cours depuis déjà quelques mois.

En 2012, la direction de l'Océanic s'était entre autres engagée à demeurer à Rimouski et à présenter ses états financiers en échange du financement de la Ville. L’équipe devait aussi offrir des espaces publicitaires à la Ville, notamment sur son autobus et sur son site web.

Aucun dividende ne devait être versé aux actionnaires.

Le montant de 90 000 $ est à peu près équivalent à la somme payée par l'équipe chaque année pour louer le Colisée à la Ville de Rimouski.

En 2012, l'entente avait divisé les citoyens de Rimouski. Certains y voyaient une occasion de donner plus de visibilité à la Ville, tandis que d'autres s'interrogeaient sur la pertinence de soutenir financièrement une entreprise privée.

Cette année, les négociations surviennent dans un contexte où la ville de Rimouski a réduit massivement les subventions de quatre organismes du secteur de la santé en février.

Pour justifier ces compressions, la Ville avait affirmé manquer de marge de manœuvre dans le budget 2018 et vouloir limiter la hausse des taxes.

Assistance en baisse

Les assistances aux matchs de l’Océanic des trois dernières années sont parmi les plus basses enregistrées depuis la création de l’équipe. Lors de la signature de l'entente en 2012, l'assistance était plus élevée, à 140 289.

Assistance par saison, incluant les séries éliminatoires

  • 2015 - 2016 : 122 671
  • 2016 - 2017 : 111 734
  • 2017 - 2018 : 127 337

En comparaison, l’assistance moyenne de l’équipe de 1995 à 2018 se situe à 160 565. Elle a même atteint plus de 200 000 à trois occasions, dont une fois en 2004-2005, lorsque Sydney Crosby faisait partie de l’équipe.

L’assistance de l’équipe fait toutefois bonne figure lorsqu’elle est comparée à celle des 18 autres équipes de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Selon les données de la ligue, Rimouski se situe au 4rang des villes qui ont attiré le plus d’amateurs dans leur aréna depuis le début de la saison 2018-2019.

Moyenne d’assistance par match depuis le début de la saison 2018-2019

  • Québec : 8371
  • Halifax : 8251
  • Moncton : 4614
  • Rimouski : 3320

Bas-Saint-Laurent

Hockey