•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Labeaume invite à voter du bon bord pour réduire le trafic sur Lebourgneuf

Régis Labeaume et Dominique Turgeon répondent aux questions des journalistes lors d’une conférence de presse.
Régis Labeaume et la candidate de son parti dans Neufchâtel-Lebourgneuf, Dominique Turgeon Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Régis Labeaume invite les citoyens à voter pour sa candidate lors de l'élection partielle de dimanche s'ils souhaitent la construction d'un pont d'étagement à l'intersection de l'autoroute Robert-Bourassa et du boulevard Lebourgneuf.

Un texte de Louis Gagné

Le maire de Québec et chef d’Équipe Labeaume a soutenu qu’il avait besoin d’un « signal clair » de la population afin de convaincre le gouvernement provincial d’investir 50 millions de dollars dans la construction de l’infrastructure.

« J'aimerais que le monde, dimanche, donne une indication au gouvernement qu'ils le veulent aussi, le pont, parce que ce n'est pas nous autres qui allons le payer, c'est leur voie de circulation, c'est eux qui vont faire les travaux. Alors, il faut les convaincre quand même », a-t-il déclaré.

Il faut que ça soit gagnant, sinon le signal au gouvernement d'investir 50 millions ne sera pas là.

Régis Labeaume, maire de Québec et chef d’Équipe Labeaume

Pas d’engagement en cas de défaite

Le maire reconnaît qu’il n’a pas sondé l’intérêt du gouvernement envers le projet de pont d’étagement.

Le chef d’Équipe Labeaume assure toutefois qu’il pourra obtenir le financement désiré si les électeurs du district de Neufchâtel-Lebourgneuf optent pour sa candidate, Dominique Turgeon, lors de la partielle de dimanche.

« Vous savez, on a réussi l'élargissement de Robert-Bourassa, Henri-IV, on en a réussi des biens plus coûteux que ça. Alors, moi, je me fais confiance, avec l'appui de la population, de convaincre le gouvernement, j'en suis convaincu », a martelé Régis Labeaume.

Il a refusé de s’engager à mousser le dossier auprès de Québec dans l’éventualité où sa protégée mordait la poussière dimanche.

Comme chef de parti, ma seule hypothèse est une hypothèse gagnante [alors] ne me demandez pas de dire ce qui se passe si on perd.

Régis Labeaume, maire de Québec et chef d’Équipe Labeaume

Circulation modifiée

Le chef d’Équipe Labeaume et sa candidate se sont également engagés à étudier la modification de la période d’activité des voies réservées au transport en commun sur le boulevard Lebourgneuf.

Le parti du maire souhaite que les voies soient en fonction uniquement aux périodes de pointe en semaine, soit de 7 h à 9 h et de 15 h à 18 h, du lundi au vendredi.

Selon Équipe Labeaume, ces changements permettront d’améliorer grandement la fluidité de la circulation sur le boulevard Lebourgneuf.

C'est 48 heures de circulation qu'on redonne aux automobilistes dans ces voies-là pendant la semaine. Je pense que ça va être hyper bien accueilli.

Dominique Turgeon, candidate d’Équipe Labeaume dans le district de Neufchâtel-Lebourgneuf

Le parti au pouvoir désire également que le gestionnaire artériel soit dorénavant opérationnel sept jours sur sept.

Les nouvelles plages horaires seront mises à l’essai dès la semaine prochaine dans le cadre d’un projet pilote qui s’étendra jusqu’au mois de février.

Un « changement dramatique »

Régis Labeaume a indiqué qu’en semaine, 70 000 véhicules traversent chaque jour l’intersection formée du boulevard Lebourgneuf et de l’autoroute Robert-Bourassa.

Avec les changements proposés aux heures de circulation sur les voies réservées, l’intervention du gestionnaire artériel et, à terme, la construction d’un tunnel ou d’un pont d’étagement, le trafic dans le secteur pourrait être réduit de 40 %, plaide le maire.

« Je pense que tout ça, c'est un changement dramatique de la circulation parce que dans le fonds, tout bouchonne ici. Et 70 000 véhicules, ici, ça n'a plus de bon sens, c'est clair. »

Québec

Politique municipale