•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une Américaine aurait attrapé un parasite mangeur de cerveau en se rinçant le nez

Une femme utilise un pot de douche nasale en se regardant dans le miroir.
Un médecin pense que la patiente a attrapé un parasite en utilisant un pot qui ressemble à une théière et qui sert à se soulager les sinus en y versant de l’eau. Photo: Shutterstock
Radio-Canada

Un neurochirurgien de Seattle lance une mise en garde à la suite du décès d'une femme qui aurait attrapé un parasite en utilisant une douche nasale.

Le Dr Charles Cobbs, du Centre médical suédois, dit avoir opéré la patiente en janvier dernier pour ce qu’il croyait être une tumeur au cerveau. Les dommages étaient toutefois si importants qu’il a envoyé un échantillon de tissus pour qu’il soit testé.

C’est quelque chose que je n’avais jamais vu avant. Les pathologistes ne pouvaient pas déterminer de quoi il s’agissait parce que les tissus avaient été très abîmés.

Dr Charles Cobbs

Les résultats ont montré que la patiente était atteinte d’une infection au cerveau rare provoquée par une amibe libre, Balamuthia mandrillaris, qui peut être trouvée dans le sol ou l’eau, mais qui ne s’attaque généralement pas aux humains.

La mauvaise utilisation d'une douche nasale serait en cause

Le Dr Cobbs pense que sa patiente a attrapé le parasite en utilisant un pot neti, qui ressemble à une théière et qui sert à soulager les sinus en y versant de l’eau. Il croit que la patiente utilisait de l’eau du robinet plutôt que de l’eau saline ou bouillie comme ce qui est recommandé.

Le spécialiste a publié un article dans l'International Journal of Infectious Diseases au sujet de ce cas, sans toutefois identifier la patiente. Selon lui, seulement 200 cas d’infection humaine à ce parasite ont été répertoriés dans le monde, dont 70 aux États-Unis. Le taux de mortalité est proche de 100 %.

Un diagnostic difficile

D’après l’article, l’infection s’est d’abord manifestée par une lésion sur le nez. La patiente a ensuite eu un accident vasculaire cérébral, puis à la suite d’examens, les médecins ont conclu qu’elle avait une tumeur au cerveau. Ce n’est qu’après une biopsie à la suite d’une opération que l’amibe a été détectée. Le problème a été difficile à diagnostiquer parce que les cas sont rares.

Le médecin soutient que les douches nasales sont utiles pour ceux qui ont des problèmes de sinus, mais qu’elles doivent être utilisées correctement.

Maladie

Santé