•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D'imposantes rénovations aux édifices municipaux de Matane le printemps prochain

L'hôtel de ville de Matane en hiver.
L'hôtel de ville de Matane a été construit en 1967. Photo: Radio-Canada / Marie-Jeanne Dubreuil
Radio-Canada

La Ville de Matane effectuera d'importants travaux de réfection de l'hôtel de ville à partir du printemps prochain, forçant le déménagement des employés au moins pour trois mois.

Un texte de Marie-Jeanne Dubreuil

Ce projet de rénovations, adopté lors du conseil municipal, lundi, porte principalement sur des travaux de fenestration, d’isolation, et de chauffage. Les issues de secours devraient également être remises à niveau.

Une intervention similaire, mais de moindre importance sera faite du même coup avec l’édifice de sécurité incendie, voisin de l’hôtel de ville. La Ville installera d’ailleurs un système de chauffage commun pour les deux bâtiments, construits à la fin des années 1960.

Une voiture du service incendie de Matane devant la caserne.La caserne d'incendie de Matane a été construite en 1968. Photo : Radio-Canada / Marie-Jeanne Dubreuil

Le projet s’élève à 3 291 500 $, soit quelque 2,2 millions pour l’hôtel de ville et 1,1 million pour la caserne d’incendie. Près des deux tiers de cet argent est financé par des subventions, selon le maire Jérôme Landry.  Ça allège beaucoup le fardeau des citoyens , estime-t-il.

Plus accessible et moins énergivore

La Ville profitera de ces travaux pour rendre l’hôtel de ville plus accessible aux personnes à mobilité réduite, comme elle l’avait annoncé en avril dernier. Critiquée par l’Association des handicapés gaspésiens pour le manque d’aménagements adéquats dans l’édifice de la mairie, elle a reçu une subvention de 50 000 $ du gouvernement fédéral pour remédier à la situation.

Un système d’élévateur sera ainsi aménagé pour permettre aux personnes à mobilité réduite d’accéder à l’ensemble des bureaux de l’hôtel de ville.

Les autres travaux de réfection permettront quant à eux de diminuer la dépense énergétique de la ville. Le changement de l’actuel système de chauffage, alimenté au mazout, pour un système de chauffage électrique et l’aménagement d’une isolation plus moderne rendra l’hôtel de ville plus écoresponsable, selon le maire Landry.

Déménagement imminent

L'ampleur de ces travaux de réfection forcera le déménagement des employés municipaux pendant l'été 2019. L'administration de la ville étudie présentement des options parmi ses bâtiments municipaux, où elle n'aura pas à payer de frais de location. Parmi les édifices considérés, le colisée Béton provincial et l’école Marie-Guyart semblent favoris.

Malgré ce déplacement d'au moins trois mois, le maire assure que l’impact sur les employés sera le plus petit possible.

Comme c’est en période estivale, déjà, on est à personnel réduit, donc je crois que l’impact sera raisonnable.

Jérôme Landry, maire de Matane

Quant aux pompiers, il n’est pas encore clair s’ils devront être déplacés. M. Landry croit cependant que les travaux à la caserne ne seront pas assez importants pour demander un déménagement provisoire.

La Ville de Matane se lancera prochainement dans un processus d’appel d’offres. Le maire espère que les travaux seront terminés pour l’automne 2019.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Politique municipale