•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pétroles RL devient RL Énergies

Des bornes de recharge pour véhicules électriques.
RL Énergies aura son propre réseau de bornes de recharge électrique Photo: Priscilla Plamondon Lalancette
Radio-Canada

RL Énergies devient le premier distributeur de carburant au Québec à développer son propre réseau de bornes de recharge électrique.

Un texte de Priscilla Plamondon Lalancette

C'est à la toute première station-service de Pétrole R.L, située à Laterrière, que l'entreprise familiale fondée en 1970 installera ses deux premières bornes en janvier.

On se sert de la profitabilité du pétrole pour investir sur les énergies de demain, pour faire partie de l'histoire.

Éric Larouche, président de RL Énergies

Le réseau, qui comptera au total 20 bornes de recharge rapide, s’étendra ensuite à la station de Chicoutimi-Nord, puis dans les autres stations-service du groupe au Saguenay–Lac-Saint-Jean, à Chibougamau et à La Tuque.

On voit apparaître les voitures électriques, on en voit apparaître au gaz naturel, à l'hydrogène, au propane. Nous, on a décidé de faire partie de l'aventure de la nouvelle consommation énergétique, explique Éric Larouche.

Énergies RL entend compléter son virage pour 2020, juste à temps pour le 50e anniversaire de l'entreprise.

Une ancienne pompe à essence et une pancarte de l'entreprise RL ÉnergiesLes premières pompes à essence chez Pétrole RL, il y a 50 ans. Photo : Priscilla Plamondon Lalancette

Rentabilité à long terme

L’implantation de ce réseau subventionné à 50 % coûtera 3 millions de dollars à RL Énergies.

Le consommateur paiera 10 $ la recharge, mais l’entreprise n’empochera que 1,50 $.

Le monde pourrait me traiter de fou d'installer des bornes de recharge rapide parce que le retour sur l'investissement risque d'être assez long.

Éric Larouche, président de RL Énergies

Ça va prendre encore beaucoup de temps avant que la balance commerciale entre le carburant et l'électricité s'inverse, mais une chose est sûre, c'est que nous on va faire partie de l'équation, ajoute Éric Larouche.

Le président de RL Énergies Éric Larouche est debout devant son commerce.Le président de RL Énergies, Éric Larouche Photo : Priscilla Plamondon Lalancette

La station-service de Laterrière revampée

Dans la foulée de la transformation de l’entreprise, la station-service de Laterrière sera agrandie et subira une cure de jeunesse. Les travaux frôlant le million de dollars seront menés à terme d’ici le printemps 2019. Un lave-auto et un commerce de restauration rapide comprenant un service à l'auto se grefferont au dépanneur.

On a toujours un petit 20 minutes d'attente pour avoir la recharge alors les clients vont aller s'installer au service de restauration rapide, prendre un bon café, manger un petit sandwich, illustre-t-il.

Des négociations sont en cours avec une enseigne locale et une chaîne américaine pour la franchise du restaurant.

Un plan d'agrandissement pour la station RL Énergies, on y voit une station service et un lave-auto. Les plans pour l'agrandissement de la station RL Énergies de Laterrière Photo : Courtoisie RL Énergies

Éric Larouche affirme travailler sur ce dossier depuis plus d’un an. L’investissement aura lieu, peu importe si un concurrent s’installe de l’autre côté de la rue ou non.

Une politique de développement durable

Éric Larouche a vécu beaucoup d’émotions jeudi en annonçant le virage vert de son entreprise aux employés.

Non seulement la nouvelle philosophie se concrétisera d’abord à Laterrière, là où le père d’Éric Larouche a ouvert son premier commerce et où il a grandi, mais elle signifiera également un changement de mentalité important.

L’homme d’affaires entend adopter une politique de développement durable pour sa pétrolière.

La flotte de véhicules transportant le carburant utilise déjà de l’urée pour diminuer ses émissions de gaz à effet de serre.

RL Énergie pourrait aussi doter ses représentants de véhicules électriques.

L'entreprise souhaite par ailleurs sensibiliser ses clients à une consommation plus responsable.

Saguenay–Lac-St-Jean

Environnement