•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pornographie juvénile : la Couronne demande une peine plus longue pour Philip Chicoine

Philip Chicoine signe un document lors du mariage de son frère.
Philip Chicoine, lors du mariage de son frère à Saskatoon en 2012. Photo: Michelle Berg
Radio-Canada

La Cour d'appel de la Saskatchewan entend jeudi l'appel interjeté par la Couronne relativement à la peine imposée à Philip Chicoine. L'homme de 29 ans a été condamné à 12 ans de prison pour production et détention de pornographie juvénile. Selon la Couronne, la peine ne reflète pas la gravité des crimes commis.

La Couronne demande une peine de 17 ans d’emprisonnement, qui lui paraît plus adéquate.

Philip Chicoine a dépensé 20 000 $ en cinq ans pour des échanges de matériel pornographique en ligne en provenance des Philippines et de la Roumanie en utilisant le programme Skype.

Il a notamment diffusé en direct des vidéos d'enfants étant maltraités dans les deux pays. Il a été démontré qu'il donnait des directives aux parents des enfants quant à la façon de les maltraiter.

Philip Chicoine avait plaidé coupable à 40 chefs d'accusation de possession, de production et de partage de pornographie juvénile.

Avant sa condamnation, la Couronne demandait déjà 17 ans d'emprisonnement, alors que la défense proposait plutôt une peine de 7 ans.

Saskatchewan

Procès et poursuites