•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Guichet d’accès à un médecin de famille : des secteurs de Québec saturés

Une médecin examine une patiente avec un stéthoscope.

Près de 11 000 patients de la Capitale-Nationale n'ont pas accès à un médecin de famille près de leur domicile

Photo : iStock

Radio-Canada

Près de 11 000 résidents de Beauport, de la Côte-de-Beaupré et de l'Île d'Orléans pourraient devoir s'éloigner de leur domicile pour voir un médecin. Aucun omnipraticien n'accepte actuellement des patients issus du Guichet d'accès à un médecin de famille dans ces secteurs de la Capitale-Nationale.

Un texte d’Alexandre Duval

Bien qu’il ne soit pas encore complètement saturé, Charlesbourg commence aussi à manquer de places pour les patients du Guichet d'accès à un médecin de famille (GAMF). Dans cet arrondissement, plus de 8000 personnes sont toujours en attente d’un omnipraticien.

Paul-André Alain, 69 ans, fait partie de ces patients orphelins. Fin novembre, il a reçu un appel du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de la Capitale-Nationale.

Sans médecin de famille depuis presque trois ans, il croyait qu’on allait lui annoncer que son attente était terminée.

Guichet d’accès à un médecin de famille: des secteurs de Québec saturés

On l’appelait plutôt pour mettre son dossier à jour et lui demander s’il accepterait éventuellement de se voir attribuer un médecin situé à l’extérieur de Beauport, car le secteur est saturé pour les patients inscrits au GAMF.

M. Alain dit avoir répondu par l’affirmative, mais s’avoue déçu. « C'est sûr que d'avoir attendu tant de temps que ça, c'est dérangeant. »

Ce que je déplore, c'est que ça fait au moins trois ans que je n'ai pas eu de bilan de santé. J'en avais un chaque année, et ce, depuis presque 40 ans!

Paul-André Alain

« Je ne sais plus si j'ai un taux de cholestérol [correct], si j'ai trop de sucre dans le sang, etc? Je n'en ai plus, de bilan de santé! », se désole-t-il.

Patients du GAMF en attente :

  • Beauport : 9153
  • Côte-de-Beaupré : 1584
  • Île d'Orléans : 261
  • Charlesbourg : 8316
  • Total Capitale-Nationale : 54 709

Sources : RAMQ et CIUSSS de la Capitale-Nationale

Le CIUSSS se veut rassurant

Le CIUSSS de la Capitale-Nationale affirme que la situation est temporaire. Environ 35 médecins devraient s’installer sur le territoire de la Capitale-Nationale au cours de l’année à venir, dont 6 dans les secteurs de Beauport, la Côte-de-Beaupré et l’Île d’Orléans.

« Je suis convaincu qu'avec l'arrivée des nouveaux médecins de famille [...] on va être capable de résorber les patients les plus prioritaires, parce que c'est à ça que sert le Guichet », affirme François Aumond, directeur des services professionnels au CIUSSS.

M. Aumond rappelle aussi que les patients du GAMF ne sont pas laissés pour compte. Le CIUSSS continue de leur offrir des places, mais dans des secteurs un peu plus éloignés.

Les consignes qu'on a, c'est de trouver un médecin dans un rayon de 20 kilomètres du territoire de résidence du patient. Évidemment, il y a des patients qui peuvent accepter d'aller plus loin.

François Aumond, directeur des services professionnels au CIUSSS de la Capitale-Nationale
François Aumond, directeur des services professionnels au CIUSSS de la Capitale-Nationale

François Aumond, directeur des services professionnels au CIUSSS de la Capitale-Nationale

Photo : Radio-Canada

D’autres avenues

La situation actuelle masque également une partie de la réalité, selon M. Aumond. Des places se libèrent régulièrement chez les médecins de famille, mais tous n’utilisent pas le GAMF pour les combler.

« Les médecins rencontrent des patients au sans rendez-vous, illustre-t-il. Les patients peuvent être référés par des proches et il y a une prise en charge qui se fait. »

Il est donc possible que des patients de Beauport, de la Côte-de-Beaupré et de l’Île d’Orléans se trouvent eux-mêmes un médecin, sans l’aide du GAMF.

M. Alain dit toutefois ne pas avoir eu cette chance. Il dit même peiner à trouver un endroit où voir un médecin sans rendez-vous.

Essayez de trouver un sans rendez-vous, ici à Beauport! Ça fait plusieurs fois que j'essaie parce que j'aurais eu besoin de consulter cet été.

Paul-André Alain

Cette situation l’inquiète puisque son temps d’attente avant d’être pris en charge grâce au GAMF est estimé à 571 jours.

Le CIUSSS rappelle que la Capitale-Nationale se compare avantageusement au reste du Québec, avec 84 % de la population prise en charge par un médecin de famille, comparativement à une moyenne provinciale de 80,7 %.

Québec

Médecine