•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Manifestation des travailleurs de Bombardier à La Pocatière

Plusieurs personnes sont rassemblées à l'extérieur de l'usine Bombardier.
De 150 à 200 travailleurs de l'usine de Bombardier de La Pocatière ont manifesté pendant leur pause. Photo: Radio-Canada

Près de 200 travailleurs du Syndicat des employés de Bombardier à La Pocatière ont manifesté jeudi midi afin de faire connaître leur mécontentement à VIA Rail. Récemment, la société d'État a révélé son intention de confier le contrat de fabrication de 32 nouveaux wagons à l'entreprise allemande Siemens.

Un texte d'Adrianne Gauvin-Sasseville

Les travailleurs demandent au gouvernement fédéral qu'il force VIA Rail à confier à Bombardier au moins une partie du contrat pour le renouvellement de ses trains du corridor Québec-Windsor.

Comme d'autres employés, le président du syndicat, Claude Michaud, est déçu de l'attitude d'Ottawa dans ce dossier, et il demande à Justin Trudeau d'intervenir personnellement pour qu'une partie du contrat, évalué à un milliard de dollars, soit réalisé au pays.

On voit un drapeau de la CSN. Il s'agit d'une manifestation à l'extérieur. Le président du syndicat, Claude Michaud, demande à Justin Trudeau d'intervenir. Photo : Radio-Canada

Les travailleurs réclament qu'un seuil minimal de 20 % à 30 % de contenu local soit respecté dans l'allocation des contrats.

Le maire de La Pocatière, Sylvain Hudon, le préfet de la MRC de Kamouraska, Yvon Soucy, la présidente du conseil central du Bas-Saint-Laurent, Nancy Legendre, ainsi qu'un représentant national de la CSN ont exprimé leur soutien aux manifestants.

Plusieurs personnes manifestent à l'extérieur. Il neige. « Ce que l'on veut : des trains canadiens fabriqués par des Canadiens », était le slogan utilisé par les travailleurs. Photo : Radio-Canada

Le slogan « Ce que l'on veut : des trains canadiens fabriqués par des Canadiens » a été adopté par les manifestants.

Le contrat pour les voitures Azur du métro de Montréal à l'usine de Bombardier de La Pocatière se termine en 2021.

D'après les informations de Denis Leduc

Bas-Saint-Laurent

Transports