•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hommage aux frères Stastny : « C’est un honneur incroyable », dit Peter

Maquette de l’œuvre d’art honorant les frères Stastny. Les trois Slovaques sont représentés en joueurs de hockey sur table.
Les frères Stastny : Marian (à l’avant-plan), Peter (au centre) et Anton (à l’arrière-plan) seront immortalisés à la place Jean-Béliveau. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

L'ancien joueur étoile des Nordiques de Québec Peter Stastny est extrêmement emballé par l'œuvre d'art qui sera installée sur la place Jean-Béliveau afin d'honorer sa carrière et celle de ses frères, Anton et Marian.

Un texte de Louis Gagné

« J’aime beaucoup ça. C’est quelque chose de moderne et d’avant-garde créé par des artistes francophones du Québec, qui sont bien connus dans l’histoire pour leur innovation et leur créativité […] C’est un honneur immense et incroyable », a déclaré l’ancien numéro 26 en entrevue à l’émission C’est encore mieux l’après-midi.

Peter Stastny réagissait au dévoilement, jeudi, de la maquette de l’œuvre d’art qui sera réalisée par les artistes Pierre Brassard et Marie-Pier Lebeau, alias Pierre&Marie.

Intitulée Toucher la cible, l’œuvre représente les frères Peter, Anton et Marian Stastny en joueurs de hockey sur table, un jeu dont la popularité a connu son apogée à l’époque où les trois Slovaques terrorisaient les gardiens adverses.

J’aime ça, vraiment, parce que c’est absolument clair, c’est évident que ce sont les trois joueurs de hockey, les trois joueurs des Nordiques, les trois frères qui sont représentés.

Peter Stastny, ancien joueur des Nordiques de Québec

Peter Stastny, le plus grand

L’hiver dernier, la Ville de Québec avait invité la population à voter pour un joueur des Nordiques qu’elle souhaitait voir immortalisé à la place Jean-Béliveau.

Plus de 45 % des quelque 20 000 répondants avaient jeté leur dévolu sur Peter Stastny, qui a porté le chandail fleurdelisé durant dix saisons.

L’ancien as marqueur a demandé à ce que ses frères Anton et Marian soient honorés avec lui, ce qui a été accepté.

De gauche à droite : Peter, Marian et Anton Stastny lors d’un match opposant les Nordiques de Québec aux Islanders de New York. Peter (no 26), Marian (no 18) et Anton Stastny à l’époque où ils évoluaient pour les Nordiques de Québec. Photo : Getty Images / Bruce Bennett Studios

« Les 10 plus belles années de ma vie »

L’homme de 62 ans était à la fois ému et fier de voir que les amateurs de hockey de Québec ne l’ont pas oublié, près de 30 ans après l’échange qui l’a envoyé aux Devils du New Jersey en retour de Craig Wolanin et Randy Velischek.

« D’avoir été choisis, mes frères et moi, à Québec… Ouf! C’est difficile d’exprimer ce que je ressens. C’étaient les 10 plus belles années de ma vie », a confié le Slovaque.

Mes frères et moi, on tient grandement à remercier la population de Québec, les amateurs des Nordiques en particulier.

Peter Stastny, ancien joueur des Nordiques de Québec
Le 4 février 1996, Peter Stastny est ovationné par plus de 14 000 partisans au Colisée de Québec alors que l'on retire son chandail numéro 26Le 4 février 1996, Peter Stastny est ovationné par plus de 14 000 partisans au Colisée de Québec alors que l'on retire son chandail numéro 26. Photo : La Presse canadienne / JACQUES BOISSINOT

Une carrière bien remplie

En 737 matchs avec les Nordiques, Peter Stastny a compté 380 buts et récolté 668 mentions d’assistance pour un total de 1048 points.

Il a été le deuxième meilleur marqueur de la Ligue nationale de hockey dans les années 1980 après Wayne Gretzky.

Ses statistiques impressionnantes lui ont d’ailleurs valu d’être intronisé au Temple de la renommée du hockey en 1998.

Peter Stastny a l’intention de se rendre à Québec l’été prochain afin d’assister à l’inauguration de l’œuvre d’art à la place Jean-Béliveau.

Hockey

Sports