•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Grand Sudbury désinvite sa poète officielle

Chloé Leduc-Bélanger alias Chloé LaDuchesse.
La cinquième poète officielle du Grand Sudbury, Chloé LaDuchesse, a rédigé le poème « yet another rock poem » pour la cérémonie d'assermentation. Photo: Rachelle Bergeron
Radio-Canada

Chloé LaDuchesse, poète officielle du Grand Sudbury, avait été invitée à lire un poème lors de la cérémonie inaugurale marquant l'assermentation du nouveau conseil municipal mardi soir. Toutefois, trois jours après avoir soumis un poème, la municipalité a retiré son invitation.

Au micro de Ça parle au Nord, mercredi après-midi, la poète a exprimé de la frustration après avoir été écartée à la dernière minute de la cérémonie d’assermentation.

Selon Mme LaDuchesse, aucune explication ne lui a été fournie.

J’ai demandé s’il y avait un problème avec le poème, et ils ont juste dit : “les plans ont changé.”, raconte-t-elle.

Le poème en question était critique du rôle qu’occupent les routes et le stationnement dans le débat public.

« Mon poème suggère qu’il faut voir un peu plus loin [que le stationnement]. Il faut voir comment un construit une société », résume-t-elle.

« Il faut se projeter dans l’avenir et se construire une identité, et ça, ça passe par les arts et la culture bien avant de passer par les routes et les infrastructures. »

Même si Mme LaDuchesse évite de conclure que l’annulation avait pour but de censurer le message du poème en question, elle se dit déçue de n’avoir pu partager sa création avec les Sudburois.

Livres

Arts