•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Calgary explore la possibilité de réglementer Airbnb

Un aperçu de l'application Airbnb

Calgary explore la possibilité de réglementer les locations de logements comme ceux sur la plateforme en ligne Airbnb.

Photo : Getty Images / John MacDougall

Radio-Canada

Calgary envisage de réglementer la location de logements à court terme comme ceux sur la plateforme en ligne Airbnb. Un comité municipal a présenté un rapport qui recommande l'octroi de permis de différentes catégories aux propriétaires qui louent ce type de logements.

Le rapport de la Ville ne spécifie pas encore si les permis seront attribués aux propriétaires en fonction du nombre de logements ou du nombre de nuits que celui-ci est loué.

L'industrie hôtelière et des représentants d'Airbnb étaient sur place mercredi pour entendre les recommandations du rapport et exprimer leur opinion par la suite.

Selon des hôteliers, ces deux genres de locations sont pareilles et doivent être traitées de la sorte. Par exemple, les hôtels paient une taxe provinciale de 4 % sur les chambres louées et doivent se conformer à des standards de sécurité.

Nous n'avons aucun problème avec le vrai partage de logements. C'est vraiment le pourcentage de ceux qui opèrent comme des hôtels à l'intérieur de logements résidentiels.

Peggy Athans, directrice générale de l'Association des hôtels de Calgary.

Les représentants d'Airbnb rejettent l'idée qu'il y a des similitudes entre les activités hôtelières et celles auxquelles s'adonnent les propriétaires de logements à court terme.

Malgré tout, l'implantation d'une règlementation fait consensus parmi les Calgariens qui se sont fait entendre.

« Les employés de la Ville de Calgary ont fait du bon travail avec ce rapport. C'est vraiment le début du processus. Ils ont proposé des règles et des idées raisonnables. Maintenant ce qui est important c'est d'entrer dans les détails », pense Alex Dagg, directrice de politique publique pour Airbnb Canada.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Tourisme