•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'A-50, encore une priorité pour la MRC de Papineau

La photo prise d'un viaduc montre les deux directions de l'autoroute (est et ouest) et les bretelles de sortie et d'accès.
L'autoroute 50 à la hauteur de Thurso, en Outaouais. Photo: Radio-Canada / Christian Milette
Radio-Canada

Les maires de la Municipalité régionale de comté (MRC) de Papineau souhaitent obtenir un échéancier rapide pour l'élargissement de l'autoroute 50. Ils souhaitent en discuter avec le nouveau ministre des Transports, François Bonnardel, qui pourrait les rencontrer au cours des prochains jours.

Un texte de Nathalie Tremblay

L'attachée de presse du ministre, Sarah Bigras, a souligné que cette rencontre, dont la date n'est pas encore déterminée, s'inscrit dans la tournée des villes amorcée par M. Bonnardel, qui souhaite établir un premier contact et prendre connaissance des différents dossiers chauds en matière de transports à travers la province.

Le dossier de l'élargissement de l'A-50 suit son cours, a indiqué Mme Bigras, ajoutant que le dossier en est toujours à l'étape de l'étude préliminaire.

Pour le préfet de la MRC, Benoît Lauzon, le temps presse dans le dossier de l'autoroute 50. Selon lui, il en va de la sécurité des automobilistes, mais aussi du développement de la région.

L'Outaouais, on est une région pleine de potentiel pour se développer, mais nous travaillons avec une réputation d'autoroute qui nuit à l'Outaouais, a-t-il dit. On veut commencer par avoir un échéancier et la durée des travaux.

M. Lauzon a ajouté que l'achalandage sur l'autoroute, qui a connu une hausse importante dans les années suivant le parachèvement jusqu'à Mirabel, stagne depuis quelques années.

Est-ce que les gens ont peur de prendre l'A-50, est-ce qu'ils viennent en Outaouais ou est-ce qu'ils continuent de passer par l'Ontario, ce sont là des questionnements que nous avons , a-t-il relaté.

Des promesses

En campagne électorale, le premier ministre François Legault s'est engagé à faire de l'autoroute de l'Outaouais une autoroute à quatre voies sur toute sa longueur dans un échéancier plus rapide.

Le chef de la Coalition avenir Québec a également promis de sécuriser l'autoroute sur certains tronçons d'ici à ce que les travaux d'élargissement soient réalisés. Le député de Papineau et ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, aussi responsable de la région de l'Outaouais, en a fait sa priorité.

La rencontre avec le ministre Bonnardel se déroulera à la salle du conseil de la MRC Papineau.Lors de son passage dans la région, le ministre devrait aussi rencontrer le maire Maxime Pedneaud-Jobin pour discuter d'enjeux locaux, comme le futur système sur rail de Gatineau.

Ottawa-Gatineau

Transports