•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La lutte contre les changements climatiques pourrait sauver des millions de vie, dit l'OMS

Une statue de sirène avec une épée porte un masque.
Une statue de sirène, symbole de la ville de Varsovie, porte un masque installé par des militants environnementalistes pour sensibiliser la population aux niveaux dangereux de pollution de l'air en Pologne, en janvier 2017. Photo: The Associated Press / Czarek Sokolowski
Radio-Canada

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) affirme que la diminution des gaz à effet de serre et l'atteinte des cibles de l'Accord de Paris permettraient de sauver un million de vies par an d'ici 2050. En outre, les économies considérables engendrées pour les systèmes de santé l'emporteraient de loin sur le coût de la lutte contre le réchauffement climatique.

L'exposition à la pollution atmosphérique cause chaque année 7 millions de décès dans le monde, selon le rapport de l'agence des Nations unies publié lors du sommet sur le climat de la COP24 à Katowice, en Pologne.

« Il est évident que les changements climatiques ont déjà de graves répercussions sur la vie et la santé humaine », a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l'OMS, dans un communiqué de presse mercredi.

« Cela menace les éléments de base dont nous avons tous besoin pour être en bonne santé – air pur, eau potable salubre, approvisionnement alimentaire nutritif et abri sûr – et minera des décennies de progrès en santé mondiale. Nous ne pouvons pas nous permettre de retarder davantage l'action », a-t-il écrit.

Les pays signataires de l'Accord de Paris, dont fait partie le Canada, se sont engagés à limiter l'augmentation moyenne de la température mondiale à moins de 2 degrés Celsius.

Avec les informations de Associated Press, et CBC

Changements climatiques

Environnement