•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Manitoba parmi les meilleures destinations touristiques au monde : faut-il y croire?

Plan aérien du sentier d'hiver
Le sentier d'hiver à Winnipeg. Photo: Radio-Canada / Darren Bernhardt
Radio-Canada

Le Manitoba et sa capitale, Winnipeg, sont classés parmi les destinations touristiques les plus prisées du monde, selon certains guides de voyage. Mais que veulent dire ces palmarès pour les professionnels du tourisme et quel est leur réel impact sur l'industrie?

Un article d'Abdoulaye Cissoko

Ce printemps, l'éditeur américain de guides de voyage Lonely Planet a classé le Manitoba parmi les « meilleures destinations au monde » sur son site web. De son côté, le site d'hébergement Airbnb a répertorié Winnipeg parmi ses 19 destinations les plus tendance en 2019.

Le problème, c’est que, sur le terrain, ces classements ne reflètent pas vraiment la réalité du tourisme au Manitoba. Des données datant de 2016 de Statistique Canada, les dernières portant sur le tourisme, montrent que la majorité des visites touristiques dans la province sont effectuées par des Manitobains.

D'après l'agence fédérale, ils représentent 85 % des 10,6 millions de visiteurs, comparativement à 10 % des touristes provenant des autres provinces canadiennes, et 4 %, des États-Unis.

Ceux qui venaient d’outre-mer représentaient seulement 1 %, selon Statistique Canada.

À quoi sert de figurer dans ce palmarès?

Matt Schaubroeck, porte-parole de Tourisme Winnipeg, précise que le fait que la capitale manitobaine se retrouve dans ces classements de Lonely Planet et d’Airbnb n'est pas le fruit du hasard.

Des centaines de partisans des Jets vêtus de blanc à l'extérieurLa marée blanche au centre-ville de Winnipeg lors des séries éliminatoires de hockey. Photo : Radio-Canada / Camille Gris Roy

« Je pense que ce sont les résultats de l'investissement qu'on a fait comme communauté dans notre ville. Il s'agit d'investissements comme le Musée canadien des droits de la personne, le stade Investor Group ou encore à l'énergie que dégage Winnipeg comme durant des fêtes telles que le Whiteout (ou marée blanche) pendant la série éliminatoire des Jets de Winnipeg », dit-il.

Selon lui, toutes ces manifestations font que de plus en plus de gens parlent de la capitale manitobaine de façon positive. « Ils commencent à se dire qu'il y a des choses à visiter à Winnipeg qu'ils ne voyaient pas auparavant », explique-t-il.

Résultat : Tourisme Winnipeg affirme que, selon des statistiques du Conference Board du Canada, le nombre de nuitées a enregistré une hausse de 4,1 % en 2017, et de 6,5 %, cette année. Pour 2019, l’organisme prévoit une augmentation de 5,6 %.

L'organisme note aussi une hausse des dépenses des touristes par nuitée, qui ont bondi de 700 millions de dollars l'année dernière à 747 millions cette année. Pour 2019, elles devraient atteindre 784 millions de dollars, toujours selon les prévisions du Conference Board, reprises par Tourisme Winnipeg.

Matt Schaubroeck dit que figurer sur le même palmarès que des pays touristiques comme l'Ouzbékistan ou l'Italie permet à Winnipeg d'être connue dans le monde et donne un cachet à la ville. « On sait qu'on n’est pas au même niveau que l'Italie, mais on voit à long terme qu'il y a plus de touristes qui visitent la ville qu'auparavant », dit-il.

Pour sa part, Voyage Manitoba se dit fier de voir la province citée dans les guides de voyage reconnus comme Lonely Planet.

L'organisme précise que ces mentions ne sont aucunement liées aux dépenses publicitaires. « Winnipeg de même que l’ensemble du Manitoba sont désormais connus comme des destinations uniques pour l’observation de la faune, offrant également une scène artistique et culturelle en plein épanouissement et des expériences culinaires de premier ordre. »

Ces classements sont-ils fiables?

Selon la Chaire de tourisme Transat de l'École des sciences de la gestion de l'Université du Québec à Montréal, les palmarès comme ceux de Lonely Planet ou d'Airbnb utilisent des méthodologies variables et généralement très obscures ou non présentées.

De ce fait, il est complexe de juger de la fiabilité de ces études et de leurs effets, d'autant plus que peu d'études mentionnent les effets pour une ville de figurer dans ces palmarès.

Qui a choisi le Manitoba?

Voyage Manitoba dit que, pour ce qui est du palmarès annuel des destinations (liste « Best in Travel ») de Lonely Planet, la communauté de rédacteurs, de chercheurs, de citoyens et d’influenceurs associée au guide y va de ses propres nominations. Puis un comité de juges sélectionne les destinations retenues en établissant un classement.

Le Manitoba a été proposé par Brandon Presser, qui a voyagé dans plus de 115 pays et écrit plus de 50 livres de voyage, indique Voyage Manitoba.

Manitoba

Tourisme