•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La SQDC de Sainte-Foy ne déménagera pas à court terme

Devanture de la succursale de la SQDC de Sainte-Foy. La photo a été prise quelques heures avant l’ouverture officielle du point de vente, le 17 octobre 2018.
La succursale de la SQDC du chemin Sainte-Foy, à Québec Photo: Radio-Canada / Pascal Poinlane
Radio-Canada

Malgré sa proximité avec le Cégep de Sainte-Foy et l'Université Laval, la succursale de la Société québécoise du cannabis (SQDC) du chemin Sainte-Foy ne sera pas forcée de déménager à court terme.

Donnant suite à ses promesses électorales, le gouvernement Legault a déposé mercredi un projet de loi qui impose une distance minimale de 250 mètres entre les points de vente et les établissements d'enseignement postsecondaires.

Une restriction qui s'applique jusqu’ici uniquement aux écoles primaires et secondaires.

La SQDC de Sainte-Foy pourra néanmoins attendre la fin de son bail avant de déterminer si elle devra fermer boutique. Cette mesure de transition est prévue dans le projet de loi présenté aux élus.

Le porte-parole de la SQDC indique que les baux signés sont de nature privée et ne veut pas en dévoiler la durée ni les pénalités encourues en cas de départ anticipé.

Trop tôt pour évaluer les impacts

La société d'État estime aussi qu'il est trop tôt pour évaluer les impacts du nouveau projet de loi sur l'ensemble de ses succursales, dont celle du chemin Sainte-Foy.

Il faudra notamment établir la façon dont la distance entre une succursale et un établissement d'enseignement sera mesurée. Évidemment, la distance peut varier considérablement si elle est calculée de porte à porte, ou encore à partir des limites de chacun des terrains.

Dans le projet de loi déposé mercredi, le gouvernement entend aussi augmenter l'âge légal pour acheter du cannabis à 21 ans. Il sera également interdit d'en consommer dans tous les lieux publics.

Québec

Cannabis