•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux intervenantes d'un centre jeunesse agressées par un adolescent

Affiche extérieure, l'hiver, du Centre jeunesse de la Mauricie et du Centre-du-Québec
Archives Photo: Radio-Canada

Deux intervenantes d'un centre jeunesse situé à Drummondville ont été agressées physiquement alors qu'elles faisaient une intervention à domicile mardi.

Un texte de Claudie Simard

L'une des intervenantes est psychoéducatrice spécialisée, l'autre est travailleuse sociale. Elles allaient rencontrer un adolescent de 17 ans qui les a agressées physiquement lors de la rencontre.

Sans dévoiler la nature de leurs blessures, les autorités de la santé affirment qu'elles ont été transportées à l'hôpital et qu'elles ont obtenu leur congé la journée même.

Lors des événements, un membre de la famille du jeune homme était à la maison.

Les policiers ont été appelés sur les lieux et l'adolescent a été arrêté.

Il a comparu à la Chambre de la jeunesse mercredi.

Sécurité des employés

Le CIUSSS MCQ affirme que rien ne laissait présager que l'adolescent allait être violent, ajoutant que, lorsqu'il y a un doute, la rencontre se fait dans les locaux du centre jeunesse.

Le syndicat qui représente les intervenantes rassemble en ce moment les informations sur cet incident.

La représentante nationale de l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS), Sylvie Godin, demande des mesures pour accroître la sécurité des employés.

Ce n’est pas la première fois qu’il y a de la violence physique qui provient de la clientèle qui est desservie, malheureusement, dit-elle.

Le CIUSSS MCQ affirme que les équipes de travail ont été rencontrées et qu’un soutien médical et psychosocial est offert aux employés.

Mauricie et Centre du Québec

Jeunesse