•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le conseil municipal de Toronto se dote d'une nouvelle structure

Coupole et les deux bâtiments circulaires de l'hôtel de ville de Toronto
Le bâtiment de l'hôtel de ville de Toronto Photo: Radio-Canada / Jean-François Benoit
Radio-Canada

Les élus municipaux ont voté à 25 contre 1 en faveur d'un rapport qui rééquilibre leur charge de travail. Ils ont aussi voté majoritairement pour doubler leur enveloppe budgétaire pour embaucher plus de personnel afin de les aider à répondre aux attentes des résidents.

Un texte de Lyne-Françoise Pelletier

Les élus ont passé la majorité de la matinée à débattre de leur budget. Ils ont finalement donné leur aval à une motion présentée par Paul Ainslie, conseiller municipal de Scarborough-Guildwood.

Ainsi le budget annuel des conseillers passe de 241 000 $ à 482 000 $. Cette augmentation budgétaire représente une hausse de 5,4 %.

Un homme attentif au propos d'un autre.Paul Ainslie, conseiller municipal représentant Scarborough–Guildwood Photo : Radio-Canada

Cette somme d'argent servira à embaucher plus de personnel pour répondre adéquatement aux attentes des Torontois, selon M. Ainslie.

Mes résidents veulent être bien représentés et c'est pour cette raison que j'ai demandé de doubler nos effectifs.

Paul Ainslie, conseiller municipal

Un bon nombre de conseillers municipaux, notamment du centre-ville et de Scarborough, affirment qu'ils ont besoin de plus de ressources parce que leur quartier électoral est maintenant deux fois plus grand.

Un homme devant des microphonesMichael Ford, conseiller municipal représentant Etobicoke Nord Photo : Radio-Canada

Michael Ford, conseiller pour Etobicoke Nord, s'est prononcé contre le doublement du budget. Il aurait préféré une augmentation plus modeste.

Mon personnel répond à deux fois plus d'appels, mais nous suffisons à la tâche.

Michael Ford, conseiller municipal

D'autres conseillers soutiennent que les attentes des résidents sont aussi différentes. Par exemple, certains arrondissements comptent plus de refuges pour sans-abri, de centres de prévention des surdoses ou de projets de développement immobilier.

Un homme devant un porte-manteauLe nouveau conseiller municipal Brad Bradford pour Beaches–York Est. Photo : Radio-Canada

Nous devons avoir les ressources nécessaires pour faire le travail pour lequel nous avons été élus, souligne Brad Bradford, le nouveau conseiller pour Beaches–York Est.

Nous ne sommes pas tenus de tout dépenser. C'est à nous d'évaluer nos besoins.

Brad Bradford, conseiller municipal

Les économies de 25 millions de dollars, que le gouvernement Ford avait calculées en réduisant la taille du conseil municipal, subissent elles-mêmes une cure d'amaigrissement avec ce vote des élus.

Structure du gouvernement municipal

Les élus se sont dotés d'une nouvelle structure pour gouverner plus efficacement.

Le nombre de comités permanents et le nombre de conseillers qui y siègent ont été réduits.

Dans un grand nombre de cas, les postes qu'occupaient les élus au sein de certaines agences et commissions municipales ont été éliminés. Des membres du public siégeront à ces comités.

Prochaine étape

Maintenant que les élus ont approuvé leur structure de gouvernance, ils peuvent passer à la prochaine étape.

Au cours des prochains jours, ils indiqueront à la greffière municipale les comités pour lesquels ils veulent travailler.

Cette liste sera ensuite transmise au comité de sélection formé par quatre élus municipaux. Ces derniers sont chargés d'établir la composition des divers comités en fonction du nouveau ratio d'élus au conseil.

Les résultats seront annoncés la semaine prochaine.

Toronto

Politique municipale