•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

122 personnes arrêtées en Ontario en un mois pour violence sexuelle envers des mineurs

Des policiers assis derrières des tables.
La Police provinciale de l'Ontario et plusieurs des ses partenaires ont tenu une conférence de presse mercredi. Photo: Police provinciale de l'Ontario
Radio-Canada

La Police provinciale de l’Ontario (PPO) et 26 autres corps policiers ont publié mardi les résultats de leurs enquêtes reliées à la Stratégie provinciale de protection des enfants contre l’exploitation et les agressions sexuelles sur Internet.

En novembre, un total de 551 chefs d’accusation ont été portés contre 122 personnes, dont 11 qui ne peuvent pas être identifiés, car ils ont moins de 18 ans.

La police indique que certaines enquêtes commencées en novembre sont toujours en cours et que d’autres arrestations seront effectuées prochainement.

Les accusations incluent entre autres des cas d’agression sexuelle et de distribution de pornographie juvénile.

Des policiers assis à des tables.Le sous-commissaire Rick Barnum (au centre) a affirmé que le bien-être des enfants est une responsabilité fondamentale de la PPO. Photo : Police provinciale de l'Ontario

Les enquêteurs de la Stratégie provinciale et nos partenaires travaillent sans relâche à une des tâches les plus difficiles du maintien de l’ordre pour amener en justice ceux qui font du mal à nos enfants.

Inspectrice Tina Chalk, Section de la lutte contre l’exploitation et des personnes disparues

Pendant la conférence de presse, la police a présenté une vidéo montrant 834 adresses IP uniques associées à la possession ou la distribution de pornographie juvénile, seulement pour le mois de novembre.

Un tableau montrant une carte de l'Ontario avec la localisation de plusieurs services policiers et des statistiques.Depuis sa création en août 2006, la stratégie provinciale a permis l’arrestation de plus de 5600 personnes, pour un total de 20 901 chefs d’accusation et 2009 victimes identifiées. Photo : Police provinciale de l'Ontario

Il s’agirait, selon la police, de la pointe de l’iceberg.

Les personnes coupables d’exploitation sexuelle en ligne minimisent souvent leurs actions en disant qu’ils “regardaient seulement”. Soyons clairs : quiconque possède, distribue ou consulte [...] de la pornographie juvénile est complice de l’exploitation sexuelle d’enfants.

Sergent-chef Sharon Hanlon, coordonnatrice de la Stratégie provinciale de protection des enfants contre l’exploitation et les agressions sexuelles sur Internet.

Selon le communiqué de la PPO, 55 victimes ont pu être identifiées le mois dernier et dirigées vers les services d’aide appropriés.

Depuis sa création en août 2006, la Stratégie provinciale a effectué 50 403 enquêtes et porté 20 901 accusations contre 5 686 personnes.

Crime sexuel

Justice et faits divers