•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un premier Bye bye 100 % franco à TFO

Un logo en lettre noir sur un fond gris avec des gouttes dorées
Le logo de l'émission Flippons 2018 Photo: Facebook/Flip TFO

TFO présentera pour la première fois une revue humoristique de fin d'année. Flippons 2018, la seule émission du genre à être produite hors Québec cette année, proposera des chroniques et des sketches inspirés surtout par l'actualité franco-ontarienne.

Un texte de Kevin Sweet

Un rêve de longue date est en train de voir le jour dans le sous-sol du House of Targ, à Ottawa. Fabienne L’Abbé, la productrice de l’émission Flip, à TFO, veille sur le plateau de tournage d’une première revue humoristique franco-ontarienne.

Je suis tellement fière de partir ce projet-ci. C’est le genre de choses que j’aurais voulu voir, moi, quand j’étais jeune, fait valoir la productrice franco-ontarienne, qui habite à Toronto depuis l'âge de 12 ans.

Fabienne L’Abbé est debout sur un plateau de tournageFabienne L’Abbé, productrice de l’émission Flip à TFO Photo : Radio-Canada

J’écoutais des émissions qui étaient faites au Québec et il y a plein de références que je ne comprenais pas, pis my god, que je souhaitais qu’on parle des choses qui me touchaient, moi, dans mon quotidien.

Fabienne L'Abbé, productrice

Une année faste en actualité

Flippons 2018 sera une émission d’une heure diffusée le 31 décembre en après-midi sur les ondes de TFO.

L'animateur Pascal Boyer et des chroniqueurs invités, dont les membres d’Improtéine, feront un survol de ce qui a marqué l’actualité au Canada, et plus particulièrement celle du Canada français, en 2018.

Pascal Boyer est debout devant un décor avec des jeux d'arcadeL'animateur Pascal Boyer Photo : Radio-Canada

Et il faut dire que l’actualité a fait de beaux cadeaux aux créateurs. L'année aura été tellement riche en rebondissements que l’émission s’écrit pratiquement seule, soutiennent les créateurs.

Les déclarations controversées de Denise Bombardier à l’émission Tout le monde en parle de même que les compressions du premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, ont soulevé l’indignation des Franco-Ontariens au cours des dernières semaines. Une colère que l’on n'a pas vue depuis les manifestations pour la sauvegarde de l’hôpital Montfort, en 1997.

On a vraiment senti le besoin d’aborder ces sujets-là. Et de se créer un espace pour nous autres, pour célébrer quand même la mobilisation que tous ces événements-là ont amenée, explique Pascal Boyer.

L’humour comme antidote

Selon le scénariste de l'émission, Louis-Philippe Dion, il est temps de mettre de côté l’amertume et la colère pour laisser place à un peu d’autodérision. Selon lui, les Franco-Ontariens n’ont pas assez l’habitude de rire d'eux.

Il y a aucune autodérision dans la Franco-Ontarie et c’est normal, parce que personne rit de nous, parce que personne parle de nous. Là, c’est le temps de rire de nos moins bons coups et de célébrer nos bons coups, souligne le scénariste.

On est un véhicule pour passer de la colère à relativiser ce qui est en train de se passer.

Pascal Boyer, animateur

Un ton familial et rassembleur

L’émission s’adressera à toute la famille et n’abordera pas seulement la politique. On y abordera également la culture, le sport et l’environnement. Les spectateurs auront droit à des imitations de personnalités publiques comme Mélanie Joly, Justin Trudeau, Doug Ford et Donald Trump.

On s’est payé la traite, raconte la productrice Fabienne L’Abbé.

Les choses que l’on commente, on les commente avec un ton sarcastique souvent motivé par... on est quand même amer de ce qui se passe. Mais ce ne sera pas go go francos. Ce ne sera pas partisan. Vous ne verrez pas un drapeau franco-ontarien sur le plateau, précise le scénariste, Louis-Philippe Dion.

Louis-Philippe Dion est debout sur le plateau de Flippons 2018.Louis-Philippe Dion, le scénariste du Flippons 2018 Photo : Radio-Canada

Une nouvelle tradition?

L’équipe de Flippons 2018 termine à peine de tourner l’émission qu’elle souhaite déjà que ça devienne une tradition annuelle.

Faut le dire à mes patrons! lance Fabienne L’Abbé en riant.

Et si on se fie à la mobilisation de la communauté franco-ontarienne dans les dernières semaines, cela pourrait fort bien se produire.

Une partie des membres de l'équipe de l'émission Flippons 2018 sont assis à un comptoir alors que les deux animateurs sont debout.L'équipe de l'émission Flippons 2018 Photo : Radio-Canada / Kevin Sweet

Ottawa-Gatineau

Télé